Afghanistan : au moins onze morts dans une explosion à proximité d’une cérémonie religieuse

Lors des discussions interafghanes, à Doha, au Qatar, le 12 septembre. 
L’est du pays a été le théâtre vendredi d’une attaque meurtrière non loin d’un rassemblement religieux.

Parmi la vingtaine de blessés figurent des enfants.

Au moins onze personnes ont été tuées, et vingt blessées, vendredi 18 décembre, dans une explosion à proximité du lieu où se tenait une cérémonie religieuse dans la province de Ghazni, dans l’est de l’Afghanistan, a-t-on appris de sources administratives locale et gouvernementale.

« Un tricycle chargé d’explosifs a explosé lors d’un rassemblement dans le district de Gelan, dans la province de Ghazni (…). Onze personnes ont été tuées, et vingt blessées », a déclaré Waheedullah Jumazada, porte-parole du gouverneur de la province. Parmi les blessés figurent des enfants, a-t-il précisé. Tariq Arian, le porte-parole du ministère de l’intérieur, a de son côté donné un bilan de quinze tués et vingt blessés, et précisé que le tricycle était garé près d’une maison où s’étaient réunis des gens venus assister à une lecture du Coran.

Recrudescence des violences

Les talibans et l’armée afghane s’affrontent régulièrement dans la province de Ghazni. A la fin de novembre, au moins trente soldats y avaient été tués dans un attentat-suicide à la voiture piégée contre une de leurs bases.

L’Afghanistan est en proie à une recrudescence des violences, les talibans ayant mené ces dernières semaines des attaques quasi quotidiennes contre les forces gouvernementales, malgré les pourparlers de paix en cours depuis septembre à Doha entre les deux camps. Ces négociations ont été suspendues jusqu’au 5 janvier. Les deux parties doivent encore s’accorder sur l’agenda des discussions.

Par Le Monde avec AFP