Pourquoi les femmes de 40 à 50 ans sont-elles la nouvelle génération sans âge ?

 pourquoi-les-femmes-de-40-a-50-ans-sont-elles-la-nouvelle-generation-sans-age 
En tout temps et en tout lieu, jeunesse et vieillesse ont été deux concepts opposés. Pourtant, les clichés associés à l’âge commencent peu à peu à disparaître chez les femmes âgées de 40 à 50 ans, voire plus, et ces dernières retrouvent une seconde jeunesse.

Il suffit de retourner à l’époque de nos aînés pour se rendre compte de l’énorme différence avec notre société actuelle. La vie d’une femme, passée un certain âge, se résumait à s’occuper des tâches ménagères et de ses enfants. Aujourd’hui tout est bien différent et pour des raisons assez diverses, l’âge est de moins en moins caractéristique de la vie d’une femme.

Un changement salutaire qui déconstruit de plus en plus les clichés et qui montre qu’une femme peut être forte, belle et indépendante à tout âge. 

jennifer aniston
Jennifer Aniston, 51 ans – Source : The Sun

Les mentalités ont évolué

Beaucoup de choses ont changé en l’espace de quelques décennies. Ceci est d’autant plus vrai pour les femmes. Plus important que l’essor technologique qui a leur a permis d’intégrer différentes sphères de la société, ce sont surtout les mœurs qui ont évolué. En effet, il était attendu d’une femme qu’elle soit totalement et exclusivement dévouée à sa famille et à son foyer il y a quelques temps. Cela n’est plus réellement le cas aujourd’hui. Qu’elle soit mère, mariée, ou célibataire, une femme a désormais la liberté de choisir les activités qui lui plaisent et lui conviennent. Une libération qui permet à la gent féminine de retrouver un second souffle et surtout, cela lui permet d’entreprendre des activités qui lui permettent de s’épanouir.

halle berry
Halle Berry, 54 ans – Source : Insider

Des femmes qui paraissent plus jeunes

Il suffit de feuilleter quelques magazines pour s’en rendre compte, beaucoup de femmes sont loin de faire leur âge et paraissent physiquement beaucoup plus jeunes qu’elles ne le sont réellement. Elles sortent, s’amusent et font du yoga; tout cela permet de maintenir le corps en bonne santé et contribue à la cure de jouvence de cette nouvelle génération qui s’assume pleinement. Selon le journal The Telegraph qui a mené un sondage exclusif auprès de 500 femmes, une majorité d’entre elles considère que les stéréotypes sociaux ne s’appliquent pas à leur manière de vivre et plus de deux tiers des participantes estiment qu’elles sont à la fleur de l’âge !

L’âge n’importe plus

Aujourd’hui, la gent féminine se réinvente continuellement et se permet tout simplement d’être libre d’entreprendre ce qu’elle souhaite, sans se laisser définir par son âge. Et les femmes ne sont pas les seules à s’affranchir des mythes de la vieillesse car désormais, même les hommes sont inclus, révèle Le Parisien. On les appelle les « quincados », un mot-valise entre adolescents et quinquagénaires. Théorisé par le sociologue Serge Guérin, il fait référence à des hommes et des femmes qui ont découvert une nouvelle manière de prendre de l’âge…sans succomber aux clichés de la vieillesse  !

Mères et filles sont de plus en plus proches

Outre l’aspect physique, il est intéressant de noter que les générations semblent de plus en plus mélangées. Mères et filles partagent par exemple leur garde robe, leurs activités ou même leurs goûts pour des séries Netflix. S’il est correct de dire que les femmes se sentent de plus en plus jeunes et de plus en plus actives, il serait imprudent d’avancer qu’elles sont identiques aux jeunes femmes. À leur frivolité et leur enthousiasme s’ajoute une sagesse qui ne peut être acquise que par l’expérience. C’est aujourd’hui sans surprise que les jeunes adolescentes se confient de plus en plus ouvertement à leurs mères. La connexion mère-fille qui est en soi une relation unique et spéciale, s’en retrouve renforcée et cela ne peut être qu’une bonne chose : les femmes d’aujourd’hui préparent celles de demain pour un avenir plus radieux et plus féminin.

Par santeplusmag.com