Rumeurs d'infidélités de François Hollande : Elie Semoun dévoile une conversation privée avec son ex Juliette

  
Alors que François Hollande a fait l'objet de rumeurs d'infidélité, photographié au côté de la danseuse Juliette Gernez, Elie Semoun a donné sa version des faits. L'humoriste a partagé sa vie pendant plusieurs années.

Les rumeurs étaient donc infondées. Il y a quelques semaines, François Hollande et Julie Gayet ont traversé une petite tempête médiatique lorsque des accusations d'infidélité ont été rapportées par le magazine Voici. Le magazine publiait alors des clichés de l'ancien président de la République en compagnie d'une jeune femme. Rapidement, la productrice comme l'ex-chef d'Etat sont sortis de leurs silences pour les nier en bloc. Et Elie Semoun a également été obligé de réagir, puisqu'il a partagé la vie de la jeune femme en question pendant plusieurs années. De 2003 à 2008 en effet, l'humoriste était en couple avec Juliette Gernez avant qu'elle ne mette fin à leur relation. "Se faire larguer, aimer quelqu'un qui ne vous aime plus, on est tous passés par là, mais ce sont les pires moments, comme une petite mort, avait-il confié à Cosmopolitan. Quand on est une sorte de Pygmalion, à un moment donné, la fille veut tuer le père et voler de ses propres ailes, c'est normal."

Taquiné sur les rumeurs dont a fait l'objet son ex-compagne, Elie Semoun a mis les choses au clair dans les Grosses têtes. "Elle a choisi un autre comique, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise... La pauvre, je suis sûr que c'est faux en plus", plaisantait-il alors, questionné par Laurent Ruquier. Il expliquait alors avoir eu Juliette Gernez au téléphone et avoir évoqué ces rumeurs avec elle. "Elle m'a dit qu'il n'y avait rien du tout. Elle m'a dit qu'il y avait quatre flics autour d'eux (...) Oui, elle le connaît, mais d'une manière normale. Il ne s'est rien passé !", a assuré Elie Semoun. Des propos qui viennent donc corroborer les versions de François Hollande et de Julie Gayet. Sur le plateau de 6 à la maison, l'ex-chef de l'Etat s'était agacé contre cette "atteinte, pas simplement à l'intimité" mais "pour les personnes qui sont concernées". Il ajoutait : "En l'occurrence, il y a encore eu des photos parues, donc nous avons tous décidé, tous ceux qui étaient sur les photos, moi-même, Julie Gayet et Juliette Gernez d'attaquer le journal en question."

Julie Gayet : "Devoir en arriver là, c'est terrible"

Quant à Julie Gayet, elle avait rapidement répondu aux rumeurs en partageant une très rare photo de couple puis en multipliant les attentions romantiques, contrairement à son habitude. "C'était un moyen de répondre 'tout va bien, merci', on ne rentrera pas là-dedans. Nous, on sait ce qu'on vit, on sait qu'on s'aime, notre vie privée ne regarde personne, confiait Julie Gayet dans les colonnes du Monde. Devoir en arriver là, poster une photo pour contrecarrer les attaques, c'est terrible." Obligée de lever le voile sur cette intimité qu'elle tient à garder secrète, l'actrice et productrice ajoutait : "Ce qui est bien, avec mon métier, c'est que je peux exprimer des choses dont je ne peux pas parler publiquement depuis que je partage la vie de François Hollande et que je suis confrontée à des intrusions dans ma vie privée".

Par closermag.fr