Un mari surprend sa femme infidèle cachée dans le faux plafond d'une chambre d'hôtel

 Un mari surprend sa femme infidèle cachée dans le faux plafond d'une chambre d'hôtel 
Une femme a été retrouvée par les autorités dans le plafond d'une chambre d'hôtel alors qu'elle tentait de se cacher de son mari qui la soupçonnait d'infidélité, aux Philippines.

Selon The Sun, l'homme venait de rentrer chez lui à Mandaue City après avoir travaillé plusieurs mois sur des plates-formes pétrolières à l'étranger. Mais de retour chez lui, il a remarqué que sa femme s'absentait souvent le week-end en prétextant des urgences professionnelles. 

Perplexe, l'époux de la jeune femme a donc décidé de la suivre. Ce jour-là, il l'a filée jusqu'à un hôtel où elle se rendait, avant de constater qu'elle y rejoignait un homme.

«Je ne savais pas quoi faire. J'ai appelé mon ami à l'aide et ils l'ont signalé à la police», aurait déclaré le mari, selon les médias philippins. Il a affirmé avoir demandé au personnel de l'hôtel de le laisser entrer en expliquant que sa femme se trouvait à l'intérieur. Une demande à laquelle les employés n'ont pas accédé. 

L'adultère, une infraction pénale aux Philippines 

Une fois sur place, les policiers ont ordonné au personnel de leur donner accès à la chambre, ce qu'ils ont accepté, l'adultère étant une infraction pénale aux Philippines. 

L'amant qui tentait de s'enfuire a été acculé. Cependant, les autorités ont eu la surprise de ne trouver personne d'autre dans la chambre d'hôtel malgré les vêtements de femme éparpillés sur le sol. La supercherie a fini par être découverte lorsque les hommes en uniforme ont entendu une bruit sourd venant du plafond et ont vu une chaussure de femme en tomber.

Sur des extraits vidéo, on peut voir les policiers montrer le plafond et utiliser une échelle pour y accéder. Ils ont finalement trouvé l'épouse cachée à l'intérieur. Après près d'une demi heure de négociations, ils ont emmené la femme au poste. 

Si elle est reconnue coupable, elle encourt jusqu'à six ans de prison en vertu des sévères lois en vigueur dans le pays sur l'adultère. 

Par CNEWS