Australie. Le ministre des Affaires indigènes salue la modification des paroles de l’hymne national

 Le ministre australien des Affaires indigènes a salué la modification de l’hymne national 
Le 1er janvier, l’hymne australien a été modifié. Le mot « jeunes » a été remplacé par le mot « unis ».

Ken Wyatt, ministre australien des Affaires indigènes, a loué ce changement « petit par sa nature mais significatif par sa portée ».

Le gouvernement australien a décidé le 1er janvier de modifier une phrase de l’hymne national dans le but de promouvoir « l’unité du pays ». Un choix qui a été salué par le ministre des Affaires indigènes Ken Wyatt.

Le ministre a écrit une tribune dans le The Sydney Morning Herald dans laquelle il loue un changement « petit par sa nature mais significatif par sa portée ».

« Nous sommes unis et libres »

Depuis le début d’année, les paroles de l’hymne australien « We are young and free » (Nous sommes jeunes et libres, en français) ont été remplacées par « We are one and free » (Nous sommes unis et libres) .

Selon Ken Wyatt ce changement permet de « reconnaître que les cultures des Aborigènes et des habitants des îles du détroit de Torres remontent à 65 000 ans ».Le ministre des Affaires indigènes clame que « jamais auparavant dans notre histoire, un seul mot n’a mieux rendu l’unicité et la réussite de l’histoire australienne, qui est une histoire riche, nous avons travaillé à réconcilier nos différences et à reconnaître nos points communs ».

« Un appel à regarder en avant dans l’unité »

Le ministre voit en l’Advance Australia Fair, nom de l’hymne australien, une « célébration et une reconnaissance de ce que nous sommes en tant que nation ».

Selon lui, cette modification permet de « reconnaître [leur] histoire indigène, britannique et multiculturelle et est un appel à regarder en avant dans l’unité avec la détermination de construire une Australie plus forte et plus gratifiante pour tous ».

Par Ouest-France