Covid-19 et vaccin : en Israël, l'hospitalisation des personnes âgées chute de 60%

  
Vingt jours après la première injection, les professionnels de santé ont constaté une diminution de 60% des hospitalisations chez les personnes de plus de 60 ans.

Alors que la France monte en puissance dans sa campagne de vaccination contre le Covid-19, Israël avance très vite. En effet, plus de 25% de la population israélienne a déjà reçu le vaccin depuis le 19 décembre. Le pays veut vacciner sa population le plus rapidement possible et sortir de l’épidémie de Covid-19. Si au début de la campagne, le vaccin était réservé aux personnes âgées et vulnérables, il est maintenant accessible aux personnes de moins de quarante ans et aux adolescents âgés de 16 à 18 ans (sur présentation d’une autorisation parentale).

Les résultats semblent montrer un premier effet bénéfique de la vaccination. Depuis les dernières 24 heures, le pays n’a rapporté aucune nouvelle contamination et aucun nouveau mort lié au virus. Le Parisien cite les données du Maccabi Healthcare Services, l'un des quatre prestataires de soins israéliens. Les hospitalisations ont commencé à diminuer 18 jours après la première injection. En effet, vingt jours après, les professionnels de santé ont constaté une baisse de 60 % des hospitalisations parmi les personnes vaccinées âgées de plus de 60 ans. L'étude a été réalisée grâce aux données de 50 777 patients. Le centre de santé a comparé leur taux d'hospitalisation à ce stade avec leur taux d'hospitalisation peu de temps après avoir reçu le vaccin, en utilisant des moyennes mobiles sur 7 jours.

Des chiffres à confirmer

Ce sont des données très importantes. Cela a un impact parce qu'au milieu des taux d'infection élevés et de la propagation des variantes, il est difficile de voir à partir de chiffres généraux comment la vaccination influence les choses. En donnant un aperçu des hospitalisations chez les seules personnes âgées vaccinées, ces données sont précieuses”, a rapporté Galia Rahav, responsable des maladies infectieuses au plus grand hôpital d'Israël, le Sheba Medical Center.

Le graphique donné par Maccabi Healthcare Services donne une image réelle de l'infection en Israël, montrant que jusqu'au treizième jour suivant la vaccination, les plus de 60 ans vaccinés avaient des taux d'infection similaires à ceux de la population globale de plus de 60 ans. Ensuite, un écart s'ouvre et au vingt-troisième jour, il y avait 18 infections quotidiennes parmi les 50 777 au total, mais seulement six parmi les vaccinés.

Par Johanna Amselem 

Yahoo Actualités