Donald Trump banni de Facebook, qui perd 33,6 milliards de dollars en bourse

 Facebook a perdu 33,6 milliards de dollars en bourse depuis le bannissement de Trump 
L’action de Facebook a perdu 4,5 % ce lundi, relate Business Insider. Depuis le bannissement de Donald Trump sur ce réseau social à la suite de l’assaut du Capitole, à Washington, la capitalisation boursière de la société américaine a chuté de 33,6 milliards de dollars (près de 28 milliards d’euros). Celui-ci n’a également plus de compte sur Twitter et Instagram.

Mark Zuckerberg a annoncé jeudi dernier que le compte de l’ex-président des États-Unis serait banni indéfiniment. C’est après cette décision que le cours de l’action du réseau américain a subi des répercussions.

Il devait être temporairement banni

Cette annonce fait craindre aux investisseurs le départ du réseau social des 74,2 millions d’électeurs de Trump, qui pourraient supprimer leurs comptes et ne plus accéder aux différents services proposés par l’entreprise. Le président sortant pourrait également nuire aux différents réseaux sociaux en signant un décret pour entraver leur activité.

En mai dernier, tandis qu’un des tweets de Donald Trump avait fait l’objet d’un fact checking, le président sortant avait signé un acte réglementaire remettant en cause la section 230 de la loi Communication Decency Act de 1996 qui limite la responsabilité des réseaux sociaux concernant les contenus postés par ses utilisateurs, précise Phonandroid. Les investisseurs craignent que cela ne se reproduise.

Au départ, son bannissement devait être levé après l’investiture de Joe Biden. Mais la position de Facebook semble avoir changé. « Notre interdiction est à durée illimitée. Nous avons dit qu’elle durerait au moins jusqu’à la transition présidentielle, mais nous n’avons pas l’intention de la lever », a expliqué la numéro 2 du groupe.

Par 20minutes.fr