Le changement des conditions d’utilisation de WhatsApp pousse les utilisateurs vers les concurrents?

 WhatsApp 
Le changement des conditions d’utilisation de WhatsApp a poussé de nombreux utilisateurs à quitter la plateforme, relate le site PhonAndroid en évoquant notamment l’afflux de demandes d’inscriptions à des services concurrents, comme Signal ou Telegram.

Alors que récemment la messagerie WhatsApp a commencé à inviter ses utilisateurs à accepter de nouvelles conditions d’utilisation, qui incluent le partage de données personnelles des utilisateurs avec Facebook et Instagram, des signes suggèrent que les gens préfèrent quitter WhatsApp et cherchent à migrer vers d’autres services concurrents, notamment Signal et Telegram, fait savoir le site PhonAndroid.

Parmi d’autres, ce 7 janvier, le service Signal a publié sur Twitter un message s’excusant du retard dans les envois des messages avec les codes demandés lors de l’inscription, en raison d’un afflux important de nouveaux utilisateurs.

«Les codes de vérification sont actuellement retardés chez plusieurs fournisseurs, car tant de nouvelles personnes essaient de rejoindre Signal en ce moment (nous pouvons à peine exprimer notre excitation). Nous travaillons avec les services pour résoudre ce problème le plus rapidement possible. Veuillez patienter», est-il écrit sur le compte Twitter de Signal.

L’Europe n’est pas concernée

Toutefois, Facebook a démenti plus tard que les Européens étaient obligés d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation pour être capables de continuer à utiliser la messagerie, car Facebook est contraint par le règlement général de protection des données (RGPD) en Europe et de ce fait il leur proposera plus d’options.

«Il a été incorrectement rapporté que la dernière mise à jour des conditions d'utilisation et de la politique de confidentialité de WhatsApp exigeait que les utilisateurs de la région européenne acceptent le partage de données avec Facebook à des fins publicitaires afin de continuer à utiliser le service. C'est faux», a écrit sur Twitter Niamh Sweeney, la responsable vie privée de WhatsApp.

Le renouvèlement des conditions d’utilisation

Les conditions d’utilisation de WhatsApp ont été renouvelées et incluent désormais une clause qui prévoit le partage de données personnelles des utilisateurs avec Facebook et Instagram. La messagerie propose graduellement à ses utilisateurs de les accepter afin d’être capables d’utiliser l’application après le 8 février.

Par sputniknews.com