Plus de 90 % des décès du Covid-19 surviennent chez les plus de 65 ans

 Plus de 90 % des décès du Covid-19 surviennent chez les plus de 65 ans 
D’après les données de certification électronique des décès, l’âge moyen des victimes du Covid est de 82 ans et la moitié des morts ont plus de 85 ans.

Pour autant, de grandes tendances se dégagent. La plus évidente est liée à l’âge: 93 % des victimes du Covid sont âgées de plus de 65 ans, selon Santé publique France (SpF). D’après les données de certification électronique des décès (qui représentent près de 30.000 morts sur les 70.000 comptabilisés par SpF), l’âge moyen des victimes du Covid est de 82 ans et la moitié des morts ont plus de 85 ans. Près de 80 % des décès surviennent chez les plus de 75 ans. Les moins de 55 ans représentent au contraire moins de 5 % des décès.

Plus on monte en âge, plus la mortalité augmente chez les femmes, au point d’inverser le rapport des sexes au-delà de 85 ans

Les hommes représentent par ailleurs près de 60 % des décès à l’hôpital, et 54 % des certificats électroniques de décès Covid. Ces derniers comptabilisent en effet une partie des morts en Ehpad, c’est-à-dire de personnes plus âgées. Or plus on monte en âge, plus la mortalité augmente chez les femmes, au point d’inverser le rapport des sexes au-delà de 85 ans: près de 6500 femmes entre 85 et 94 ans sont décédées du Covid-19 contre un peu plus de 5500 hommes, selon ces données de certification électronique ; chez les plus de 95 ans, les femmes sont même deux fois plus nombreuses à mourir que les hommes. Ce basculement est évidemment en grande partie imputable à la pyramide des âges, puisque les femmes vivent significativement plus longtemps que les hommes.

D’autre part, les données de surmortalité de l’Insee pendant la première vague avaient montré deux choses importantes: le taux de mortalité avait augmenté de 48 % pour les personnes nées à l’étranger contre 22 % «seulement» pour celles nées en France ; et on observait une différence comparable entre les communes les plus densément peuplées et le reste de la France (+ 49 % contre + 26 %).