Covid-19: le Royaume-Uni atteint les 15 millions de vaccinés et aborde une nouvelle phase de sa campagne

 Un soignant prépare une dose de vaccin anti-covid à Hull (Royaume Uni) le 10 février 2021 - Paul ELLIS © 2019 AFP 
Sur le point de parvenir à son objectif de vacciner contre le coronavirus 15 millions de personnes prioritaires, le Royaume-Uni amorce une nouvelle phase de sa campagne, auprès des plus de 65 ans.

Pays le plus durement frappé en Europe avec près de 117.000 morts, le Royaume-Uni a déployé une campagne de vaccination massive et le Premier ministre Boris Johnson doit annoncer le 22 février sa "feuille de route" pour sortir du confinement, le troisième, instauré début janvier contre une explosion de l'épidémie due au variant plus contagieux apparu dans le Kent.

Vaccination des 65-69 ans

A partir de lundi commenceront à être vaccinées les personnes âgées de 65 à 69 ans et les personnes "cliniquement vulnérables", a annoncé dimanche dans un communiqué le service public de santé, le NHS.

"Le programme de vaccination continue à une vitesse jamais vue et, alors que nous sommes sur le point d'offrir un vaccin à tous ceux qui se trouvent dans les quatre premiers groupes prioritaires d'ici à lundi, nous sommes déterminés à soutenir cet élan en l'étendant davantage", a déclaré dans un communiqué le ministre de la Santé Matt Hancock.

Ces quatre catégories, qui regroupent plus de 70 ans, soignants en première ligne, employés et résidents des maisons de retraite et les patients les plus vulnérables, représentent 15 millions de personnes, sur une population totale de 66 millions.

Selon les derniers chiffres publiés samedi, 14.556.827 personnes ont reçu une première dose, 534.869 une deuxième, jusqu'à vendredi inclus.

Le journal conservateur Sunday Telegraph affirme que le gouvernement a atteint son objectif d'offrir un vaccin à 14,9 millions de personnes samedi, avec un jour d'avance sur le calendrier prévu.

Vers un assouplissement des restrictions?

Devant les chaînes de télévision britanniques Boris Johnson s'est montré "optimiste" samedi quant à la possibilité d'aller vers un assouplissement "prudent" des restrictions, en marge d'une visite à une usine de vaccins.

Il espère pouvoir rouvrir les écoles le 8 mars et selon le Sunday Telegraph citant une source gouvernementale, il sera possible à cette date de rencontrer une personne en-dehors de son foyer en extérieur, pour un café sur un banc ou un pique-nique dans un parc.

Le gouvernement veut avoir vacciné d'ici fin avril avec une première dose 99% des personnes qui risquent de mourir du coronavirus.

Contre l'importation de nouveaux variants, à partir de lundi entrera en vigueur le système de quarantaine à l'hôtel obligatoire pour les résidents britanniques ou irlandais arrivant de 33 pays à risque, en provenance desquels les arrivées pour les non-résidents sont interdites.

Par  BFMTV.com