Le PIB britannique affiche sa pire chute depuis le Grand hiver de 1709

 Londres en décembre 2020 
La pandémie a provoqué la plus importante contraction du PIB britannique depuis le Grand hiver de 1709, lequel avait détruit la plupart des récoltes sur le continent européen.

Dans le contexte de la pandémie, l’économie britannique s’est contractée de 9,9% au terme de l’année 2020, témoignent les données de l’Office britannique des statistiques nationales (ONS).

Selon ses chiffres, la contraction du PIB national enregistrée en 2020 s’est avérée deux fois plus importante que celle de 2009 (4,9%). Or, comme l’écrit The Independent, pour 2020, il s’agit de la plus importante chute connue par l’économie britannique depuis le Grand hiver de 1709, qui avait entraîné la destruction de la plupart des récoltes sur le continent européen.

Un rebond important au troisième trimestre

Bien qu’au troisième et au quatrième trimestre l’économie ait renoué avec la croissance grâce à des rebonds de 16,1% et de 1,0% respectivement, cela n’a pas permis de compenser la contraction dramatique du PIB provoquée notamment par le premier confinement.

Commentant ces chiffres, le chancelier de l'Échiquier Rishi Sunak a évoqué «un choc sérieux» tout en constatant des «signes positifs de la résilience de l'économie pendant l'hiver». Il souligne également que le gouvernement s'efforce de «mettre tout en œuvre pour protéger les emplois et entreprises» dans ce contexte.

Par sputniknews.com