Qui est Andy Jassy, le nouveau PDG d'Amazon qui remplace Jeff Bezos ?

 
La nouvelle en a surpris plus d'un. Jeff Bezos, patron du géant d'e-commerce Amazon, laisse sa place de PDG... mais pas à n'importe qui. Son successeur n'est autre que son bras droit, Andy Jassy.

«Andy est très bien connu de la boîte, il travaille à Amazon depuis presque aussi longtemps que moi», a justifié Jeff Bezos dans un communiqué. «Quant à moi, j'ai l'intention de me consacrer à d'autres projets.» En première ligne : le Bezos Earth Fund, son fonds pour l'environnement, Blue Origin, sa société spatiale, ou encore le quotidien The Washington Post, qu'il a racheté. 

Il quittera donc son poste de Directeur général fin 2021, 27 ans après avoir créé Amazon. Andy Jassy prendra le relais. Ce qui n'inquiète pas du tout Jeff Bezos : «Andy sera un PDG exceptionnel», a-t-il insisté. «Il a toute ma confiance.»

close
volume_off

Leader d'Amazon Web Services 

Il faut dire qu'Andrew, dit «Andy» Jassy, a déjà démontré ses qualités de dirigeant. A 53 ans, ce New-Yorkais est à la tête d'Amazon Web Services (AWS), une division très importante du groupe Amazon. Il s'agit d'une société de «cloud computing» à la demande. Concrètement, les entreprises peuvent louer à AWS des serveurs, lui demander de stocker des données, ou lui commander d'autres services informatiques. Une activité qui peut paraître obscure, mais qui est aujourd'hui la plus rentable d'Amazon, et ce devant la vente de produits en ligne. AWS compte toutes sortes de clients : Netfix, Airbnb, la Nasa... Et même la CIA.

Pourtant en 2006, lors de sa création, personne ne croyait vraiment au succès d'AWS. C'est Andy Jassy qui a porté l'idée. Et qui, aujourd'hui, peut se féliciter de son succès. «Être le seul à défendre un projet alors que tout le monde est contre ne dérange absolument pas Andy», a témoigné James Hamilton, ingénieur pour AWS, au Financial Times. Il s'est ensuite souvenu d'une réunion, où l'entièreté de l'équipe était convaincue qu'il fallait maintenir le prix d'un service tel qu'il était. Andy Jassy n'était pas d'accord. Le prix a baissé. 

Porte-parole de l'esprit Amazon 

Ce goût pour l'innovation, Andy Jassy l'a cultivé toute sa carrière... et l'a inculqué à Amazon. Une entreprise qu'il suit d'ailleurs depuis ses débuts. A sa sortie de l'école de la Harvard Business School, Andy Jassy n'a fait qu'un bref passage chez l'entreprise MBI avant d'être recruté comme commercial par Jeff Bezos.

A cette époque - 1997 -, Amazon ne comptait qu'une centaine d'employés et vendait exclusivement des livres. 24 ans plus tard, le groupe s'est diversifié et compte 1,3 million de salariés. Andy Jassy en fait toujours partie. Il connaît si bien l'entreprise qu'il n'hésite pas à en reprendre les slogans pour appuyer ses propos. L'un de ses favoris : «Il n'y a pas d'algorithme pour remplacer l'expérience.» Une manière d'expliquer pourquoi AWS a une ligne d'avance sur ses concurrents, Microsoft et IBM. 

Véritable porte-parole de l'esprit Amazon, Andy Jassy est «à mi-chemin entre l'assistant technique et le chef d'équipe», écrit le Financial Times. Ce fan de sport, «mangeur expérimenté d'ailes de poulet grillées» (comme le précise sa biographie Twitter) est devenu petit à petit l'ombre de Jeff Bezos. Et semble aujourd'hui déterminé à entrer dans la lumière.

Lise Lohez

Par CNEWS