Shell annonce que sa production de pétrole a atteint son pic et ne fera plus que baisser

 Shell assure vouloir se tourner vers les énergies vertes 
Un pas vers la transition énergétique ? L'entreprise anglo-néerlandaise Shell a affirmé dans un communiqué ce 11 février que sa production de pétrole ne ferait que chuter dans les années à venir après avoir atteint son pic en 2019.

Le géant du secteur a en effet dévoilé de nouvelles mesures pour atteindre la neutralité carbone d'ici à 2050. Shell explique d'ailleurs que ses émissions de CO2 ne remonteront plus non plus après avoir atteint leur maximum en 2018. Pour atteindre ces objectifs, l'entreprise devrait notamment se diriger vers d'autres types d'énergie.

Selon le communiqué, Shell prévoit notamment de doubler ses ventes d'électricité dans les dix années à venir ou encore d'améliorer sa présence dans le secteur de l'hydrogène. La société veut également investir dans des projets forestiers pour aider à capturer les émissions de CO2.

Les écologistes peu convaincus

Shell n'est pas la seule à prendre cette direction, alors que la population et les investisseurs demandent un virage écologique dans le secteur des énergies fossiles. Chevron a également assuré à CNN qu'elle comptait financer des projets de capture des gaz à effet de serre. 

Mais pour autant, les militants écologistes assurent que les efforts ne sont pas suffisants. «Shell va continuer d'investir à plus de 80% dans le pétrole et le gaz dans les années à venir», dénonce par exemple Friends of the Earth Netherlands. Nul doute que les résultats des mesures annoncées seront donc particulièrement scrutés. 

Par CNEWS