Après les inondations, l’Australie voit déferler des milliers d’araignées

  
C’est un dommage collatéral des inondations catastrophiques qui touchent depuis quelques jours l’est de l’Australie. Des milliers d’araignées ont fait leur apparition chez les habitants sinistrés. Explications.

Après le déluge, les araignées… Les fortes pluies qui se sont abattues sur la côte Est de l’Australie depuis plusieurs jours et qui ont provoqué les pires inondations depuis un demi-siècle dans le pays sont à l’origine d’un dommage collatéral surprenant et spectaculaire.

Invasion d’araignées

La montée des eaux a fait sortir de terre des milliers d’araignées en Nouvelle-Galles du Sud. Interrogé par la chaîne de télévision locale ABC, le professeur Dieter Hochuli, qui dirige le groupe d’écologie intégrative de l’université de Sydney, explique que cette invasion n’a rien de surprenant, dans ces conditions.

« Tous les animaux qui passent leur vie sous terre ou sur le sol ne peuvent maintenant plus y vivre, dit-il. Les araignées sont un parfait exemple. Comme tout le monde, elles essaient de se mettre à l’abri de l’eau sur un terrain plus élevé pendant une inondation… »

Sur les réseaux sociaux, des dizaines de photos et de vidéos témoignent de l’apparition digne d’un film d’horreur de ces colonies d’arachnides qui n’hésitent pas à investir des maisons d’habitation pour se réfugier en hauteur.

Jardin, murs, barrières… Toute surface hors des flots est occupée par des bataillons d’araignées.

Ces invités surprises effraient certains résidents comme Melanie Williams, une habitante de la petite ville de Macksville. « Ça m’a vraiment terrifiée. Jamais je n’ai vu un truc pareil. Je suis une arachnophobe de longue date, ça m’arrive de voir de temps en temps des araignées dans la maison, mais jamais rien de tel, c’était hallucinant », témoigne-t-elle sur la chaîne de télévision australienne ABC, comme le rapporte le site d’informations britannique The Independent .

Des araignées loups

Identifiés comme des « araignées-loups » par plusieurs observateurs dont le très sérieux musée du Queensland, ces insectes sont des d’araignées chasseuses qui ne tissent pas de toile mais chassent leurs proies jusqu’à épuisement de celles-ci. Elles vivent principalement sous terre ou au sol.

Si leur nombre est important, ces araignées sont cependant inoffensives pour l’homme. « Ce type d’araignée ne présente pas de risques particuliers. Cette espèce ne mord que pour manger ou se défendre et à plus tendance à fuir devant l’homme » , nous précise par téléphone Anne Bounias-Delacour, arachnologue (spécialiste des araignées).

« Il est évident que face à des inondations, cette famille d’araignées vivant au sol et que l’on retrouve aussi en France, va tenter de prendre de la hauteur. C’est un simple instinct de survie. »

Édouard LAMORT

Par ouest-france.fr