États-Unis : une opération de police permet de retrouver 150 enfants disparus

 90 enfants manquent toujours à l'appel. 
Les forces de police du Tennessee ont annoncé qu’une opération, baptisée «Volunteer Strong» avait permis de retrouver 150 enfants en janvier et février, âgés de 3 à 17 ans.

Parmi eux, au moins quatre étaient de potentielles victimes de la traite d’être humains, comme le précise CNN. Ils sont tous aujourd’hui en lieu sûr, sans information sur leur état de santé ou leur condition psychologique.

Les dizaines de jeunes filles et garçons retrouvés ont suivi des trajectoires différentes. Comme l’indique le Tennessee Bureau of Investigation, équivalent au niveau de cet État du FBI, certains avaient simplement quitté le domicile familial à cause de conflits, quand d’autres ont eux fui des situations d’abus ou d’exploitation.

Une centaine toujours porté disparu

A l’automne dernier, les spécialistes du TBI s’étaient penchés sur les fichiers de renseignement de 240 enfants disparus, dont ils espéraient pouvoir retrouver la trace. Différentes pistes ont, au bout de quelques mois, permis d’engager plusieurs opérations de secours dans les trois districts du Tennessee. Huit enfants ont eux été retrouvés dans d’autres États américains.

Mais 90 autres manquent toujours à l’appel. Ainsi, les forces de police invitent chacun à mettre sa pierre à l’édifice : «Nous ne pouvons pas abandonner. Nous avons besoin du public, nous avons besoin des médias, nous avons besoin que nos partenaires des forces de l'ordre et les autres services de l'enfance ne renoncent pas à ces enfants.» On espère donc d’autres bonnes nouvelles dans les semaines à venir, et que la lumière soit faite sur ce phénomène très inquiétant de l’autre côté de l’Atlantique.

Par CNEWS