Jeux olympiques : les Japonais ne veulent pas de spectateurs étrangers

  
Le résultat est sans appel. Un sondage demandant aux Japonais s’ils sont favorables à ce que des spectateurs étrangers soient autorisés à entrer dans leur pays pour assister aux Jeux olympiques, cet été, révèle qu’ils sont 77% à ne pas le vouloir.

Seulement 18% se disent au contraire favorables à une telle décision. Les Jeux de Tokyo ont déjà été largement chamboulés par l’épidémie de coronavirus, avec leur report d’un an. Ils sont désormais prévus du 23 juillet au 8 août prochain.

Or, alors que plusieurs pistes sont étudiées pour que la compétition se déroule dans de bonnes dispositions sanitaires, le comité d’organisation a indiqué qu’il statuerait d’ici à la fin du mois de mars sur la présence ou non de spectateurs étrangers. La tendance actuelle suivrait celle de l’opinion publique japonaise, rapporte l’AFP, puisque le gouvernement, la ville de Tokyo et le comité envisageraient de réserver l’événement à un public local, pour éviter les risques épidémiques.

Une majorité ne veut même pas de public

Les organisateurs «veulent vraiment organiser l’événement dans des stades pleins avec des supporters du monde entier», mais cela ne sera pas possible «si nous ne sommes pas en mesure de les accueillir et si la situation des installations médicales n’est pas parfaite», a estimé la présidente de Tokyo-2020, Seiko Hashimoto.

Les Japonais se montrent d’ailleurs encore plus craintifs, puisque les personnes interrogées dans le sondage sont plus nombreuses à souhaiter que les compétitions se déroulent sans aucun public (48% contre 45%).

Avec un peu plus de 8.000 morts et 439.000 cas de Covid-19 pour 126 millions d’habitants, le Japon a été relativement peu touché par la pandémie de coronavirus. A titre de comparaison, la France et ses 67 millions d’habitants accuse 88.600 décès et 3,9 millions de cas.

Par CNEWS