Pourquoi célèbre-t-on la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars ?

  
Une date qui n'a pas été choisie au hasard. Comme tous les ans, de nombreux pays à travers le monde célèbrent la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars. Mais quelle est l'origine de cette journée qui a plus de 100 ans d'histoire ?

Dès les années 1900, les femmes défilaient déjà dans les rues européennes et américaines, réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l'égalité des sexes. Ces protestations prenant de l'ampleur, le Parti socialiste d'Amérique a alors envisagé, un jour de manifestation de 1909, de mobiliser le pays tout entier autour de cette problématique chaque année le dernier dimanche de février.

Le fruit de plusieurs décennies de lutte

Un an plus tard, en 1910, la Conférence internationale des femmes socialistes s'est tenue à Copenhague, au Danemark. La centaine de participantes issue de dix-sept pays différents a voté ce jour-là à l'unanimité une motion soulignant l'importance d'une «journée internationale des femmes», comme l'avait annoncé la journaliste et femme politique allemande Clara Zetkin, devenue depuis une figure du féminisme.

C'est seulement soixante ans plus tard que cette idée est revenue sur le devant de la scène politique, profitant de l'émergence des mouvements féministes dans le monde entier. En 1977, l'Organisation des Nations Unies (ONU) reconnaît officiellement, et pour la première fois, le 8 mars comme la Journée internationale des droits des femmes. 

De nombreux mythes et autres spéculations ont été relayés pour expliquer le choix de cette date. Dès 1955, certains journaux et historiens déclaraient ainsi qu'il s'agissait d'un hommage aux «femmes travailleuses, des ouvrières de l'habillement [qui] manifestèrent pour leurs revendications» pour la première fois à New York le 8 mars 1857. Or, il est impossible de mettre la main sur le moindre document historique faisant référence à cette manifestation.

Célébrée depuis 1982 en France

Autre hypothèse, plus probable : cette date serait une référence à la Révolution russe de 1917. Cette année-là, le 23 février du calendrier julien (soit le 8 mars de notre calendrier grégorien), les ouvrières avaient marché sur Saint-Pétersbourg (anciennement Pétrograd) pour réclamer du pain et le retour des hommes envoyés au front. C'était l'un des éléments déclencheurs de cette Révolution.

Il faudra attendre 1982 pour que la France célèbre officiellement le 8 mars pour la toute première fois. Trente-neuf ans plus tard, alors que la question de l'égalité hommes-femmes est toujours au cœur du débat et que la crise sanitaire aggrave la condition des femmes dans le monde, l'ONU a choisi de se pencher cette année sur le thème suivant : «Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19».

Nawsheen Rumjaun

 Par CNEWS