Covid-19 : le vaccin Moderna efficace pendant (au moins) 6 mois

  
Les nouveaux résultats du vaccin Moderna ont été obtenus en analysant les données de 33 personnes âgées de 18 à plus de 71 ans.

En France, plus de 9 300 000 personnes ont reçu au moins une première dose de vaccin contre le Covid-19. Plus de 4% de la population a pu bénéficier des deux doses. Pfizer, AstraZeneca, Moderna et bientôt Johnson & Johnson, peuvent être administrés aux Français dans des centres de vaccination, dans les officines ou auprès des médecins Selon les résultats de différentes études scientifiques, l’efficacité n’est pas la même pour tous les vaccins. Une nouvelle recherche, menée auprès de 33 personnes, rapporte que le vaccin Moderna devrait protéger contre le Covid-19 pendant au moins six mois. 

En effet, six mois après avoir reçu leur deuxième dose de vaccin, "l'activité des anticorps est restée élevée dans tous les groupes d'âge", selon une équipe dirigée par Nicole Doria-Rose du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) des États-Unis. Les résultats de cette étude ont été publiés le 6 avril dans le New England Journal of Medicine. L'étude a révélé que si tous les participants maintenaient des niveaux élevés d'anticorps anti-infectieux du système immunitaire dans les échantillons sanguins, les niveaux semblaient baisser en fonction de l'âge croissant des participants.

D'autres études en cours

Les auteurs rapportent que les niveaux d'anticorps étaient en moyenne de plus de 92 000 chez les personnes vaccinées âgées de 18 à 55 ans six mois après la vaccination complète, ils ont chuté à environ 62 000 chez les personnes âgées de 56 à 70 ans et à un peu plus de 49 000 chez les personnes âgées de 71 ans et plus. "Alors que les entreprises mènent des études d'histoire naturelle pour examiner la durée des anticorps et d'autres corrélats de l'immunité chez les personnes vaccinées contre le coronavirus, on s'attend à ce que nous voyions que l'immunité dure pendant un temps considérable. Au fur et à mesure que la durée des études augmente, je prévois que nous constaterons que l'immunité dure plus d'un an", a expliqué le Dr Amesh Adalja, expert en virologie et chercheur principal au Johns Hopkins Center for Health Security, à Baltimore (États-Unis). 

Les chercheurs mènent d’autres études pour surveiller les réponses immunitaires après six mois et déterminer l’efficacité d’une dose de rappel pour prolonger la durée de l’immunité.

Par Johanna Amselem