Derek Chauvin : qu'a-t-il écrit sur sa main juste avant avant sa condamnation ?

 Sur une photo montrant Derek Chauvin escorté menotté par un officier après le jugement, on peut voir des écritures sur la paume gauche de l'ancien policier.  
Avant sa condamnation hier, pour le meurtre de George Floyd, Derek Chauvin avait une étrange annotation sur sa main.

Sur une photo montrant Derek Chauvin escorté menotté par un officier après le jugement, on peut voir des écritures sur la paume gauche de l'ancien policier. Une annotation qui n'est autre que le numéro de téléphone de son avocat.

Ce dernier, Eric Nelson, a en effet confirmé à TMZ que son client avait noté son numéro au cas où il serait condamné et envoyé directement en prison. L'homme savait  que si le jury le déclarait coupable de meurtre au deuxième degré, il verrait sa caution révoquée et serait placé en détention provisoire.

Compte tenu de son ancien métier de policier, Derek Chauvin savait qu'il aurait un accès limité à un téléphone mais serait autorisé à appeler son avocat, d'où le gribouillage sur sa main gauche. L'accusé a comparu plusieurs fois devant le tribunal, il savait donc clairement qu'une condamnation conduirait à une incarcération rapide, sans possibilité de parler à son avocat au tribunal après le verdict.

Un endroit stratégique

Selon TMZ, Derek Chauvin a écrit le numéro sur sa main parce qu'il craignait qu'en l'écrivant sur un morceau de papier, celui-ci pourrait lui être confisqué lors de son incarcération. 

Eric Nelson n'a pas dit quelle pourrait être la nature d'un tel appel, mais son client voulait très certainement discuter des prochaines étapes avec son avocat. Il y a des questions de détermination de la peine et d'appel que la défense abordera certainement.

Hier, le jury a déclaré Derek Chauvin coupable des trois chefs d'accusation de meurtre au deuxième degré, de meurtre au troisième degré et d'homicide involontaire au deuxième degré. Il risque un maximum de 40 ans de prison pour la mort de George Floyd en mai 2020. L'ex-policier s'était agenouillé sur son cou pendant plus de neuf minutes lors d'une arrestation dans une rue de Minneapolis, qui avait conduit à la mort de l'homme qui suppliait qu'on le laisse respirer. Une scène terrible, dont la diffusion sur les réseaux sociaux avait ému le monde entier et conduit à de nombreuses manifestations du mouvement «Black lives matter» («La vie des Noirs compte»).

Derek Chauvin sera fixé sur sa peine dans deux mois. Les experts ont déclaré qu'il serait probablement placé en détention préventive ou même qu'il devra purger une peine hors de l'État.

Par CNEWS