La production de vaccins contre le Covid-19 en France va commencer

 Le  
Au moins quatre sites vont être mobilisés sur le territoire national pour participer à la production des vaccins contre le Covid-19. Le premier commence mercredi.

CORONAVIRUS - Top départ. La production de vaccin sur le sol français va commencer dès la première semaine d’avril, a annoncé Thierry Breton le Commissaire européen en charge de la task force Vaccins dans une interview au Parisien ce dimanche 4 avril. Objectif à long terme: faire de l’Europe “le premier continent producteur de vaccins au monde d’ici à la fin de l’année”.

Dès le mois de février, Emmanuel Macron avait annoncé que quatre sites en France allaient se lancer dans la production de vaccin. Le président était resté discret sur les détails pour des raisons de sécurité - et notamment de cybersécurité.

Mais à quelques jours du début des opérations, Thierry Breton a donné davantage d’indications. “La France est sur le point de basculer dans une production massive de vaccins”, a-t-il affirmé, évoquant pas moins de quatre sites mobilisés.

Des sites pour conditionner le vaccin...

Le premier à entrer en service dès mercredi 7 avril est géré par le fabricant et développeur de médicaments Delpharm, dans la ville de Saint-Rémy-sur-Avre en Eure-et-Loir. Il ne produira pas le vaccin, mais gérera toutes les phases intervenant entre la production et la distribution du vaccin Pfizer/BioNTech: remplissage des flacons, contrôle, conditionnement et congélation. Un véritable “challenge industriel” pour le groupe, qui a investi dix millions d’euros et recruté une soixantaine de personnes pour l’occasion, selon son directeur général délégué de Delpharm interrogé par Challenges. Les doses seront ensuite distribuées au sein de l’Union européenne. 

Devrait su...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Par