Le manoir du roi du porno incendié

 Le manoir du roi de la porno incendié 
La luxueuse propriété en construction détenue par Feras Antoon, l’un des dirigeants du site pornographique Pornhub, a été rasée par les flammes dimanche soir après une entrée par effraction.  

Lundi matin, il ne restait plus rien de l’opulent manoir de deux niveaux récemment mis en vente pour 19 millions de dollars. Les sept salles de bains et les neuf places de stationnement sont parties en fumée. L’immense terrain de basketball faisant aussi office de salle de bal a été réduit en cendres. Au petit matin, les pompiers s’affairaient toujours dans les décombres.

Vers 9 h 30, une dizaine de curieux se tenaient bouche bée devant l’endroit, jetant des regards désapprobateurs vers la demeure. Quelques jeunes plutôt amusés prennent des égoportraits devant le vaste terrain de 61 130 pieds carrés, jonché de débris.

Dimanche vers 23 h 30, un appel a été fait au 911 en lien avec l’entrée par effraction de deux individus à l’intérieur du domicile, actuellement en construction.

Selon nos informations, un gardien de sécurité a alerté le corps policier en apercevant les deux suspects.

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Feras Antoon lors de son témoignage devant un comité de la Chambre des communes en février

Sur place, les agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont constaté un début d’incendie dans la luxueuse résidence de la rue Jean-Bourdon, près du boulevard Gouin. Environ 80 pompiers ont donc été appelés en assistance.

Les résidants situés à proximité ont été évacués et on ne déplore aucun blessé. C’est le cas de Connie, propriétaire de la maison adjacente au manoir, qui a préféré taire son nom de famille. Sa porte a été endommagée pour permettre aux pompiers d’inspecter les lieux. La façade de sa maison est recouverte de cendres. « J’ai passé la nuit chez ma fille », indique-t-elle.

« Je ne suis pas surprise [de l’incendie]. Ce manoir n’était pas très populaire dans le voisinage, surtout qu’il a fallu couper des arbres. Moi-même, j’ai des petits-enfants, et je ne peux approuver [les révélations] par rapport à Pornhub. »

Pornhub fait sourciller depuis décembre, alors que le New York Times révélait la possibilité pour les usagers de visionner des vidéos de pornographie juvénile et d’agressions sexuelles sur le site.

La Ville de Montréal avait autorisé la coupe de 220 arbres sur le terrain acheté par M. Antoon, situé devant le parc-nature du Bois-de-Saraguay, avait rapporté La Presse l’hiver dernier. La municipalité avait d’abord tenté d’empêcher cette coupe, mais un juge a conclu qu’elle ne pouvait pas à la fois refuser d’acheter le terrain et y empêcher la construction.

Les enquêteurs de la section des incendies criminels ont quitté les lieux au courant de la journée après avoir analysé la scène, a précisé l’agent Julien Lévesque, porte-parole du SPVM. « L’évènement est considéré comme suspect. Des témoins seront rencontrés et on procédera également à la validation des caméras aux alentours. »

Mayssa Ferah
Par La Presse.ca