Sous-marin indonésien : l'épave retrouvée, les 53 membres d'équipage sont morts

 Les équipes de recherche ont localisé l'épave 
La fin d'une longue attente pour les familles. Ce dimanche 25 avril, la marine indonésienne a annoncé que l'épave du sous-marin disparu KRI Nanggala avait été retrouvée.

Les autorités ont déclaré dans la foulée que les 53 membres d'équipage étaient morts. Une annonce qui vient confirmer les craintes de la marine, puisque ceux-ci disposaient d'environ 72h d'oxygène au moment où le submersible avait disparu. Un délai qui était dépassé depuis deux jours. 

Quelques heures avant cette annonce, le président du pays, Joko Widodo, s'était d'ailleurs exprimé ce dimanche, délivrant ses condoléances aux proches. «Nous, Indonésiens, souhaitons exprimer notre profonde tristesse au sujet de cet incident, et tout particulièrement aux familles des membres de l'équipage du sous-marin», a-t-il ainsi déclaré.

L'épave jamais renflouée ? 

Pour le moment, aucune explication précise n'a été fournie par les autorités pour expliquer la perte de l'engin, l'un des cinq possédés par le pays. Yudo Margono, chef de l'état-major, avance cependant une théorie selon laquelle l'appareil s'est disloqué après s'être retrouvé au-delà des 800 mètres de profondeur, alors qu'il n'était pas conçu pour se retrouver sous une telle pression. 

Maintenant que l'épave a été repérée, une explication pourra peut-être être délivrée aux familles dans les jours ou semaines à venir. Il est toutefois possible que celle-ci ne soit jamais renflouée, notamment à cause de la profondeur.

Par CNEWS avec AFP