Alibaba : 1,2 milliard $ de pertes trimestrielles

 Alibaba : 1,2 milliard $ de pertes trimestrielles 
Plombée par une amende anti-monopole record de 2,8 milliards $ le mois dernier, la société de E-Commerce Alibaba, fondée par le milliardaire en disgrâce Jack Ma, a affiché des résultats d'exploitation trimestriels négatifs, avec près de 1,2 milliards $ de pertes au dernier trimestre.

C’est sa première perte trimestrielle en neuf ans, depuis son entrée en bourse en 2014 ; et ce malgré des revenus pourtant en hausse de 64% sur la même période, atteignant 187,4 milliards de yuans (28,6 millions de dollars).

« Nous avons déclaré que nous acceptons la sanction avec sincérité et nous assurerons notre respect avec détermination », a déclaré hier jeudi le PDG d’Alibaba, Daniel Zhang par rapport à l’amende qui a sapé leur bon trimestre. En ajoutant que « la décision de sanction nous a motivés à réfléchir sur la relation entre une économie de plate-forme et la société ainsi que sur nos responsabilités et engagements sociaux ».

La pression de l’Etat a ainsi étouffé les premières perspectives positives du détaillant, qui comptait sur la persistance des achats en ligne, simulés par la pandémie. La société subit ainsi les contrecoups de déconvenues comme la suspension de l'introduction en bourse de sa filiale Ant Group, son bras financier, et les procédures anti-concurrentielles qui ont suivi.

D’ailleurs, ses actions cotées sur le marché américain ont chuté de près de 3 % après l’annonce des chiffres trimestriels, exprimant les inquiétudes quant à l’avenir de la société, vis-à-vis des mesures de plus en plus fortes des autorités chinoises.

Ayi Renaud Dossavi

Par Agence Ecofin