Coronavirus: 20 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin en France, annonce Emmanuel Macron

  
Le freinage de l'épidémie depuis quatre semaines a permis de diminuer lentement l'afflux de malades dans les hôpitaux. A quelques jours de la première phase du déconfinement, le pays se prépare. Suivez l'évolution de la situation en direct.

17H20

Vingt millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19 en France, a annoncé samedi Emmanuel Macron dans un tweet, permettant au gouvernement d'atteindre l'objectif qu'il s'était fixé.

«20 millions de Français vaccinés !», a également écrit le Premier ministre Jean Castex sur les réseaux sociaux. «À tous ceux qui se sont mobilisés pour atteindre cet objectif : merci pour votre engagement et votre exceptionnelle mobilisation. À tous nos compatriotes éligibles qui ne sont pas encore vaccinés : rendez-vous sur santé.fr.», a-t-il ajouté.

close
volume_off

15h02

Le Portugal, qui autorise à partir de la semaine prochaine les voyages touristiques pour la plupart des Européens, espère donner un coup de pouce à une filière, principal moteur de son économie, touchée de plein fouet par la pandémie.

Après le Royaume-Uni la veille, le Portugal a autorisé samedi "tous types de voyage" y compris "les voyages non essentiels", à partir de lundi, pour la plupart des pays européens dont le taux d'incidence est "inférieure à 500 cas pour 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours", selon un communiqué du ministère de l’Intérieur.

12h37

Jean Castex s'est dit "raisonnablement optimiste" d'atteindre samedi soir l'objectif des 20 millions de Français primo-vaccinés contre le Covid-19 à la mi-mai, lors d'une visite du centre de vaccination de la Porte de Versailles à Paris.

"Je suis raisonnablement optimiste. Nous devrions ce soir atteindre l'objectif collectif que nous nous étions fixé, à savoir 20 millions de primo-vaccinés au 15 mai", a souligné le Premier ministre lors d'une brève déclaration à la presse.

9h45

Taïwan a décrété samedi des mesures de distanciation physique plus strictes pour sa capitale et ses environs après un pic soudain de cas de coronavirus dans un pays qui a jusqu'ici traversé la pandémie relativement indemne.

Les autorités ont relevé le niveau d'alerte pour Taipei et New Taipei City après la confirmation de 180 nouvelles infections au coronavirus, contre 29 cas la veille. En vertu des nouvelles restrictions, pas plus de cinq personnes peuvent se réunir à l'intérieur et dix à l'extérieur.

9h03

La Chine a annulé toute ascension de l'Everest depuis son territoire afin d'éviter tout risque de contamination au Covid-19 par des alpinistes en provenance du Népal, selon un média d'Etat.

Le géant asiatique, premier pays frappé par la pandémie fin 2019, a depuis largement endigué la maladie mais redoute un retour des infections depuis l'étranger.

6h45

Aux Etats-Unis, de fausses informations selon lesquelles la vaccination contre le Covid-19 peut rendre stérile dissuadent certains Américains de recevoir leur injection, et obligent les professionnels de la santé à démontrer à leurs patients que ce qu'ils ont lu en ligne n'a aucun fondement scientifique. Elles se propagent notamment sur les réseaux sociaux comme Facebook, où l'on peut lire que 97% des vaccinés deviennent stériles, que même une relation sexuelle avec un homme immunisé suffit à nuire à la fertilité d'une femme, et que tout cela pourrait "stériliser une génération entière".

Au moment où le rythme des injections ralentit aux Etats-Unis, ces affirmations erronées compliquent la tâche de l'administration Biden, qui s'est fixée pour objectif d'atteindre l'immunité collective. Près des deux tiers des personnes disant être sûres qu'elles ne se feront pas vacciner s'inquiètent des conséquences sur leur fertilité, selon une étude américaine publiée début mai.

Par CNEWS avec AFP