Les milliardaires américains se sont encore enrichis pendant la pandémie, selon Forbes

  
La crise ne frappe pas tout le monde. Alors que le gouvernement des Etats-Unis enchaîne les plans d'investissement pour soutenir l'économie, les milliardaires américains, eux, continuent de s'enrichir.

Selon les derniers chiffres de Forbes, 75% des 722 milliardaires d'Outre-Atlantique sont aussi riches qu'avant la pandémie. Voire plus riches. 

Entre le 1er janvier 2020 et le 28 avril 2021, la fortune totale des milliardaires américains a augmenté de 35%. Elle est ainsi passé de 3.400 milliards de dollars à 4.600 milliards de dollars, malgré les confinements, la clôture de certains secteurs et les destructions d'emploi.

Cinq milliardaires ont particulièrement tiré leur épingle du jeu. Elon Musk, fondateur de l'agence spatiale Space X et du constructeur automobile Tesla, est le grand gagnant. Il s'est enrichi notamment grâce à la hausse de l'action Tesla qui a augmenté de plus de 700% pendant la pandémie, ainsi que ses investissements en bitcoin et en cryptomonnaies. Elon Musk est aujourd'hui le deuxième homme le plus riche du monde derrière Jeff Bezos, selon le classement 2021 de Forbes.

Ce dernier a lui aussi été favorisé par la pandémie. La fortune de Jeff Bezos, PDG d'Amazon, a augmenté de 86 milliards de dollars depuis le 1er janvier 2020. Principalement grâce aux confinements : la fermeture des commerces a conduit à une hausse des ventes sur Amazon, allant jusqu'à faire tripler le bénéfice net du groupe au troisième trimestre de 2020. 

Mark Zuckerberg et Bill Gates encore plus riches

On peut également noter la progression des fortunes de Larry Page (+ 42 milliards de dollars depuis le 1er janvier 2020) et de Sergey Brin (+ 41 milliards), les cofondateurs de Google. Daniel Gilbert (dit Dan Gilbert), le fondateur de l'entreprise de prêts hypothécaires Quicken Loans, s'est enrichi de 40 milliards de dollars. Tout comme Mark Zuckerberg, PDG de Facebook (+ 35 milliards) et Bill Gates, fondateur de Microsoft (+ 22 milliards). 

Mais il existe quelques exceptions, notamment chez les milliardaires qui n'ont pas fait fortune dans le domaine des technologies. Les magnats du pétrole Harold Hamm et George Kaiser ont été touchés par la crise du secteur de l'énergie. Les poids lourds de l'immobilier, comme Donald Trump, ont eux aussi connu quelques difficultés. La valeur nette de l'ancien président des Etats-Unis s'élève à 2,4 milliards de dollars contre 3,1 avant la pandémie, rapporte Forbes.

Par Lise Lohez, CNEWS