Les Taliban prennent le contrôle d'un district du nord de l'Afghanistan

 Un drapeau afghan est hissé au cours d'une cérémonie de passation de l'armée américaine à l'Armée nationale afghane, au Camp Anthonic, dans la province de Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, dimanche 2 mai, 2021. 
Les Taliban se sont emparés d'un district du nord de l'Afghanistan, obligeant les forces gouvernementales à se replier, ont déclaré mercredi des responsables afghans. Les combats se sont fortement intensifiés depuis que Washington a annoncé le retrait total et définitif de ses troupes d’ici au 11 septembre.  

Les Taliban, engagés dans une vaste "offensive de printemps" parallèlement au retrait des troupes américaines, ont pris le contrôle du district de Barka, dans la province de  Baghlan, dans le nord de l'Afghanistan, forçant les troupes gouvernementales à battre en retraite, ont déclaré mercredi 5 mai des responsables afghans.

Selon Jawed Basharat, porte-parole de la police provinciale, les Taliban se sont emparés du district de Barka après plusieurs heures de combat contre les forces gouvernementales non sans subir de lourdes pertes dans leurs rangs.

Un responsable haut placé au sein des services de sécurité a pour sa part fait état d'au moins 10 morts au sein des forces afghanes et de 16 autres membres capturés par les talibans.

Le district de Barka tombe au lendemain d'une offensive dans la province du Helmand, repoussée par les forces afghanes. 

Les combattants talibans ont lancé, lundi, de nombreuses attaques simultanées dans cette province du sud du pays. Selon le gouvernement afghan, il y aurait eu plus de 100 attaques contre les forces de sécurité et des installations publiques dans 26 des 34 provinces du pays au cours des dernières 24 heures.

Une emprise grandissante 

Les combats se sont fortement intensifiés ces dernières semaines, après que Washington a annoncé son intention de retirer toutes ses troupes d'Afghanistan.

Le président des États-Unis, Joe Biden, avait annoncé à la mi-avril que les troupes américaines entameraient le 1er mai leur retrait total et définitif d'Afghanistan d’ici au 11 septembre.

Ce rapatriement des 2 500 soldats américains encore présents sur place sonnera, une fois achevé, la fin d'une guerre de vingt ans pour Washington, mais ouvrira une période d'incertitude pour un pays sous l'emprise grandissante des talibans.

Depuis leur renversement par les tats-Unis à la suite des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington, les Taliban n'ont jamais contrôlé autant de territoires en Afghanistan.

Par France 24 Avec Reuters