Liberté de la presse: au Tchad, la cybercensure règne

 Liberté de la presse: au Tchad, la cybercensure règne 
Il ne fait pas bon être journaliste au Tchad, c’est du moins ce qu’estime reporters sans frontières qui place le pays au 123 rang dans le classement mondial de la liberté de la presse. Reporters sans frontières ajoute qu’entre 2018 et juillet 2019, les réseaux sociaux ont été coupés pendant 470 jours consécutifs, faisant du Tchad l’un des pires cybercenseurs du continent africain ces dernières années. Sur place l’Union des journalistes du Tchad s’inquiète sur la sécurité et la protection des journalistes.

Par VOA Afrique