Voici les huit plus longs voyages en train de la planète

  
Ils s’étirent sur des milliers de kilomètres et durent parfois plusieurs jours. Voici les huit plus longs voyages en train qu’il est possible d’entreprendre, aujourd’hui, de l’Australie au Canada en passant par l’Inde.


Les vastes étendues arides de l’arrière-pays australien, les montagnes enneigées de l’ouest du Canada, les rives du golfe du Bengale, sur la côte Est de l’Inde… Ces différentes régions de la Terre sont parcourues par les plus longs trajets en train de la planète. La société de statistiques allemandes Statista a dressé le palmarès des plus longs voyages qu’il est possible de réaliser par le rail, aujourd’hui. Précision, tous ces périples, qui s’étirent sur des milliers et des milliers de kilomètres, se réalisent sans changer de train.

8. D’Adélaïde à Darwin, en Australie

Le train Adélaïde-Darwin, en juillet 2012. (Photo : Roderick Eime / Wikimédia Commons / CC BY 2.0)

Une traversée de l’Australie, du sud au nord, par le rail… C’est le trajet du train qui relie Adélaïde, en Australie-Méridionale, à Darwin, dans le Territoire du Nord. Il faut de « trois à quatre jours » pour couvrir ces 2 979 kilomètres de distance par le rail, selon l’office de tourisme australien, et observer les différents paysages de l’île-continent changer sous vos yeux. Ce train s’appelle « The Ghan », référence aux « chameliers afghans qui, des années 1860 au début du XXe siècle, ont aidé à explorer et à construire des infrastructures dans l’arrière-pays » australien, toujours d’après l’office de tourisme.

7. De Paris à Moscou, entre la France et la Russie

C’est un voyage en train à travers l’Europe, de Paris à Moscou, la capitale de la Russie. Un voyage de 3 215 kilomètres, et de plus de 38 heures, selon la Deutsche Bahn, la société de chemins de fer allemande. Une fois parti de Paris, le train file vers l’est. Direction l’Allemagne. Après avoir fait étape dans plusieurs grandes villes du pays, dont la capitale Berlin, celui-ci se dirige ensuite vers la Pologne, puis la Biélorussie, avant d’entrer en Russie et de se diriger vers Moscou.

6. D’Emeryville à Chicago, aux États-Unis

Le California Zephyr en 2016. (Photo : Tony Webster / Wikimédia Commons / CC BY-SA 2.0)

Il s’appelle California Zephyr. Ce train part d’Emeryville, petite ville située près de San Francisco, sur la côte Ouest des États-Unis, à Chicago, dans le nord du pays. Un voyage de 3 924 kilomètres, qui dure plus de 51 heures, selon la société ferroviaire Amtrak. Qui traverse les montagnes de la Sierra Nevada, des Rocheuses, et les plaines du Midwest, entre autres régions des États-Unis.

5. De Dibrugarh à Kanyakumari, en Inde

C’est un voyage qui commence tout au nord-est de l’Inde, et s’achève à la pointe sud de l’immense pays. Entre les villes de Dibrugarh et Kanyakumari, 4 237 kilomètres de rail traversent l’intégralité du sous-continent. Un voyage d’au moins 82 heures, selon le quotidien indien The Hindu .

4. De Sydney à Perth, en Australie

Le train Indian Pacific, en 2013. (Photo : Simon Yeo / Flickr / CC BY 2.0)

D’un océan à l’autre, par le rail… Tel est le voyage de l’Indian Pacific, qui traverse l’Australie d’est en ouest, sur 4 352 kilomètres. Ce train relie Sydney, sur les rivages de l’océan Pacifique, à Perth, au bord de l’océan Indien, en quatre jours. Une traversée de l’île-continent et de ses paysages, des montagnes Bleues, escarpées et boisées, à l’immense plaine de plaine de Nullarbor, qui s’étire à perte de vue.

3. De Shanghai à Lhassa, en Chine

Il traverse la Chine dans presque toute sa largeur. Durée du périple : plus de 47 heures, selon le quotidien britannique The Telegraph . Le train part de Shanghai, sur la côte est du pays, et achève sa route à Lhassa, capitale du Tibet. Un voyage de 4 373 kilomètres, qui passe par les plaines du centre de la Chine avant de filer dans les montagnes tibétaines. Les rails atteignent parfois les 5 072 mètres d’altitude, les plus hauts du monde selon le Livre Guinness des records.

2. De Toronto à Vancouver, au Canada

Voici la vue, à l’intérieur d’une voiture panoramique du train Le Canadien. (Photo : Eminoro & Simon Villeneuve / Wikimédia Commons / CC BY-SA 3.0)

Quatre nuits et quatre jours de train, pour traverser une bonne partie du deuxième plus vaste pays de la planète en train, sur 4 466 kilomètres. Voici quelques-unes des caractéristiques du Canadien, qui traverse le Canada de Toronto, métropole située sur les rives du lac Ontario, à Vancouver, la grande ville de la côte Pacifique du pays. Ce long voyage passe notamment par les montagnes de l’Ouest canadien, que l’on peut admirer depuis des voitures équipées de baies vitrées.

1. De Moscou à Vladivostok, en Russie

Un train roule sur la ligne du Transsibérien, en 2019. (Photo : Ilya Naymushin / Reuters)

Le plus long trajet en train au monde est vraisemblablement aussi le plus célèbre : c’est la ligne mythique du Transsibérien, qui parcourt la Russie. Ici, le plus long trajet direct part de Moscou à file jusqu’à Vladivostok, sur la côte Est du pays. Un voyage de 9 259 kilomètres, et de six jours, selon le Guide du routard . De l’autre côté des fenêtres des wagons se déploient les steppes, la forêt boréale, et le train longe aussi le lac Baïkal, la plus grande réserve d’eau douce de la Terre.

Nicolas HASSON-FAURÉ

Par Ouest-France