Après le ciment, le Nigérian Aliko Dangote annonce des investissements dans le pétrole et le gaz au Cameroun

 Après le ciment, le Nigérian Aliko Dangote annonce des investissements dans le pétrole et le gaz au Cameroun - Investir au Cameroun 
Selon les services du Palais de l’Unité, le président de la République, Paul Biya, et l’investisseur nigérian Aliko Dangote, patron du groupe Dangote, propriétaire d’une usine de production de ciment à Douala au Cameroun, « ont discuté de nouvelles opportunités d’investissement au Cameroun ».

« Nous sommes établis au Cameroun, il y a quelques années, et nous allons continuer nos investissements non seulement dans le secteur du ciment, mais aussi dans le pétrole et le gaz et dans d’autres domaines. Je crois que c’était une très bonne rencontre avec le président de la République », a déclaré, à l’issue de cette audience tenue le 23 juin, la première fortune d’Afrique (environ 6 547,7 milliards de FCFA selon Forbes, soit plus que le budget du Cameroun en 2021, NDLR). Sans plus de détails.

En outre, l’investisseur nigérian a apprécié plus généralement « les facilités » qui sont concédées aux investisseurs. À cet égard, il a salué, le soutien que lui a été apporté le président de la République et le gouvernement camerounais lors de l’installation de sa cimenterie à Douala entre 2011 et 2015, année d'ouverture officielle.

« Cette rencontre m’a aussi donné l’occasion de dire merci au président, qui nous a montré qu’il est du côté des investisseurs. Et cela nous encourage à investir davantage au Cameroun. », a ajouté Aliko Dangote.

Le Cameroun figure dans le top 3 des filiales africaines les plus performantes du cimentier nigérian Dangote. Selon les données de la multinationale, sur des ventes totales du marché camerounais estimées à 3,5 millions de tonnes, Dangote Cameroun a vendu 1,3 million de tonnes de ciment en 2020, en hausse de 17,2% par rapport à l’exercice 2019.

Sylvain Andzongo

Par Investir au Cameroun