D'après une source officielle au sein de l'administration Biden, l'événement pourrait avoir lieu à l'automne, lorsque les restrictions pour lutter contre le coronavirus seront levées. «Il serait dommage de le faire et de n'avoir que six ou sept personnes présentes», a ainsi expliqué cette source à NBC News. Joe Biden devrait donc être l'hôte de la cérémonie, comme Barack Obama l'avait été pour George W. et Laura Bush en 2012.

Pour rappel, les époux Obama avaient déjà dévoilé en 2018 des portraits à destination de la National Portrait Gallery du Smithsonian à Washington. Les artistes choisis ont bousculé les traditions. Barack Obama apparaît ainsi sur une chaise, en costume mais sans cravate. Si la pose est classique, le fond l'est beaucoup moins, puisqu'il est recouvert de feuillages et de fleurs.

Le portrait de Donald Trump en cours 

Michelle Obama, quant à elle, a été peinte par une artiste, Amy Sherald, qui ne travaille que sur des sujets noirs américains. Une manière pour elle de penser aux jeunes filles de couleurs qui «verront une image de quelqu'un qui leur ressemble sur les murs de cette grande institution américaine», d'après l'ancienne Première dame. Les peintures à destination de la Maison Blanche sont «virtuellement finies» d'après NBC News. 

De son côté, Donald Trump serait en train de travailler à son portrait avec un artiste, sans que beaucoup d'informations n'aient été dévoilées à ce sujet. Il est cependant peu probable d'imaginer que le républicain accepte de revenir à la Maison Blanche pour une cérémonie organisée par Joe Biden, dans la mesure où il refuse toujours de reconnaître la victoire de ce dernier lors de la dernière élection présidentielle. Les deux hommes ne se sont plus croisés depuis les débats, puisque Donald Trump n'avait pas assisté à l'investiture de son successeur en janvier 2020.