Kim Kardashian révèle son deuxième échec à ses partiels de droit dans son émission de télévision

 Kim Kardashian 
Kim Kardashian West a révélé qu'elle avait échoué pour la deuxième fois à son examen de première année de droit.

La star de télé-réalité et femme d'affaires a obtenu ses résultats dans le dernier épisode de Keeping Up With The Kardashians.

L'émission de télévision à succès s'est terminée jeudi au bout de 14 ans de diffusion, après avoir catapulté la famille vers la gloire et la fortune mondiales.

Kardashian, qui étudie pour obtenir un diplôme de droit, a pour objectif d'ouvrir son propre cabinet d'avocats. Elle a déclaré : "j'ai échoué... Je dois juste ne pas stresser à ce sujet."

Elle dit qu'elle est "dégoûtée" par le résultat, qui est "un peu plus mauvais" que sa première tentative en début d'année. Elle ajoute : "je dois juste faire mieux à l'avenir."

Les Kardashians

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

De gauche à droite : Kris, Khloé, Kendall, Kourtney, Kim, Caitlyn, Kylie et North West, la fille de Kim.

La star de la télé-réalité passait l'examen du pré-barreau, un test d'une journée que l'on passe après une année d'étude. Elle s'est engagée à passer l'examen pour la troisième fois dans le courant du mois.

Elle annonce vouloir ouvrir son propre cabinet d'avocats spécialisé dans la réforme des peines et des prisons après avoir obtenu son diplôme de droit.

L'année dernière, la star de la télé-réalité s'est rendue à la Maison Blanche avec des prisonniers qu'elle a contribué à libérer. Crystal Munoz, Judith Negron et Tynice Hall ont vu leur peine de prison écourtée après que Kardashian West a fait pression sur le président américain Donald Trump.

Ces femmes avaient été emprisonnées pour des délits liés à la drogue et des crimes économiques, et toutes avaient de jeunes enfants au moment de leur incarcération. Kardashian West fait également campagne pour que des changements soient apportés au système judiciaire américain, notamment en ce qui concerne les longues peines infligées aux primo-délinquants et l'effet disproportionné sur les communautés ethniques minoritaires.

Dans la finale de jeudi, sa sœur Khloe l'a consolée en disant : "tu as eu Covid, tu as eu ton 40e anniversaire. Tu as traversé beaucoup de choses personnellement dans ton couple. Et la quarantaine elle-même. Je ne pense vraiment pas que cette fois-ci ait compté."

Kardashian West est en instance de divorce avec le rappeur Kanye West. Le couple s'est marié il y a sept ans et a quatre enfants.

Dans le dernier épisode de l'émission, elle a évoqué sa situation conjugale, expliquant à sa mère Kris qu'elle recherchait désormais le "bonheur total" et qu'elle avait réalisé qu'elle était malheureuse en ménage après avoir consulté un thérapeute.

"J'ai travaillé si dur"

"Évidemment, je sais que le bonheur complet n'est pas l'entière réalité, mais si je peux l'être plus la majorité du temps, c'est tout ce que je veux", a-t-elle déclaré.

"J'ai juste le sentiment d'avoir travaillé si dur dans la vie pour réaliser tout ce que je voulais et j'ai été à la hauteur de mes attentes et j'ai réalisé 10 fois plus que ce que je pensais même être humainement possible, mais je n'ai pas quelqu'un avec qui partager cela."

En avril, elle a rejoint le club d'élite des super-riches en atteignant le statut de milliardaire. Sa valeur nette a atteint 1 milliard de dollars (plus de 542 milliards FCFA) grâce à ses participations dans les cosmétiques et les vêtements, ainsi qu'aux revenus de la télévision, aux contrats d'égérie de marques et aux investissements, selon le magazine économique Forbes.

Les téléspectateurs retrouveront la famille dans une émission spéciale en deux parties, Keeping Up With The Kardashians, qui sera diffusée aux États-Unis à la fin du mois. La famille a également signé un accord mondial de contenu pour de nouveaux programmes avec le service de streaming Hulu.

Par BBC Afrique