L'Ukraine refuse l'entrée aux voyageurs vaccinés avec Spoutnik V

 Le vaccin russe n'est pas accepté en Ukraine 
Une nouvelle manière d'opposer les deux pays. Ce 10 juin, l'Ukraine a assuré que les voyageurs vaccinés avec Spoutnik V, développé en Russie, n'auront pas le droit de rentrer dans le pays s'ils n'ajoutent pas un test PCR négatif.

Le gouvernement ukrainien assure que cette décision suit la réglementation en vigueur. «Ces deux derniers jours, il y a des cas d'étrangers qui tentent de passer la frontière de l'Ukraine avec des documents sur l'immunisation avec le vaccin Spoutnik V. Nous soulignons que de tels documents ne donnent pas le droit d'entrer en Ukraine car ce vaccin n'est pas inclus dans la liste de l'OMS», a déclaré le service aux frontières. 

En effet, l'OMS n'a pour le moment approuvé officiellement que les vaccins Pfizer, AstraZeneca, Moderna, Janssen et, plus récemment, Sinopharm, développé en Chine.

Mais cette déclaration intervient dans un climat de tension avec la Russie qui n'est pas anodin. En effet, ces derniers mois, la crainte d'une reprise de la guerre dans le Donbass s'est faite ressentir, avec l'augmentation des troupes russes à la frontière. 

Récemment, tout est d'ailleurs sujet à des oppositions publiques. Ces derniers jours, c'est la présentation du maillot de l'Ukraine pour l'Euro de football qui a provoqué la colère de Moscou. Sur la tunique se trouvait en effet des slogans nationalistes ainsi qu'une carte de l'Ukraine comprenant la Crimée, annexée par la Russie depuis 2014. 

Par CNEWS