Nicolas Sarkozy "broie du noir" : son avocat hospitalisé en plein procès

  
Les résultats des élections régionales en faveur de la droite ont été une éclaircie bienvenue dans le quotidien de Nicolas Sarkozy. Et pour cause, ces derniers jours, l'ancien président de la République, entre 2007 et 2012, "broie du noir", selon les termes employés par Le Point, dans son édition datée de ce jeudi 24 juin. La raison ? Son ami et avocat historique Thierry Herzog a été victime d'un AVC dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Paris lors du procès Bygmalion. Opéré en urgence, ses jours ne seraient pas en danger mais de longues semaines de rééducation pour retrouver toutes ses facultés sont désormais devant lui, d'après l'hebdomadaire.

Mardi 22 juin, Thierry Herzog n’a donc pas pu assurer la défense de Nicolas Sarkozy en raison de son état de santé "qui n’inspire pas d’inquiétude mais le force au repos", a expliqué Me Le Fur. Cette dernière a pris son relais pour réclamer la relaxe de son client devant le tribunal correctionnel de Paris. Pour rappel, le parquet a requis un an de prison dont six mois avec sursis et une amende de 3 750 euros à l’encontre de Nicolas Sarkozy poursuivi pour "financement illégal de campagne électorale". La décision du tribunal est attendue pour le 30 septembre prochain.

Thierry Herzog et Nicolas Sarkozy se sont rencontrés au moment où ils faisaient chacun leurs armes de jeunes avocats. Par la suite, leur relation est également devenue professionnelle, l'ex-chef de l'État ayant fait appel à son ami pour le défendre sur plusieurs (...)

Lire la suite sur le site de GALA