Israël : Rafael présente son nouveau missile de croisière

 Israël : Rafael présente son nouveau missile de croisière 
Missilier reconnu, Rafael propose un condensé de sa technologie avec le "Seabreaker", bénéficiant des travaux effectués avec le SPIKE NLOS et sur la famille SPICE.

Missile de croisière :

La société israélienne Rafael Advanced Defense Systems vient de présenter son nouveau missile de croisière dénommé « Seabreaker », conçu comme une arme mer-sol et/ou sol-mer à longue élongation. Ce nouveau vecteur préfigure les futurs missiles ; intelligents, robustes et modulaires.

Détails techniques du Seabreaker :

Ce missile dispose d’une portée optimisée de 300 kilomètres pour un profit de vol type « sea skimming », ce qui confère à ces opérateurs une distance de sécurité importante. Guidé en phase terminale par un IIR (Imaging Infra-Red), il peut ainsi engager des objectifs en mouvement dans des conditions météorologiques dégradées. Conceptualisé pour pénétrer les défenses A2/AD, il offrira d’excellentes capacités de résistance face aux brouillages électroniques. Petit (moins de 4 mètres), léger (400 kilos) et subsonique, il est facilement intégrable sur des bâtiments légers (patrouilleurs, corvettes…). Dans sa version terrestre, il est intégrable sur les lanceurs « Spyder ». Selon son constructeur, sa puissante charge explosive lui permettrait de neutraliser des bâtiments de 4000 tonnes, soit l’équivalent d’une frégate ou un poste de commandement durcie.

IA + Human in the Loop :

Outre ses bonnes caractéristiques techniques, sa plus-value se situe avec son ordinateur de bord qui intègre des algorithmes IA, ce qui lui permet d’effectuer de fournir une planification automatique du trajet et éventuellement, de proposer des attaques synchronisées. Néanmoins, le facteur humain reste prépondérant avec une communication Data Link qui lui permet à l'humain de rester dans la « boucle » (mise à jour, capacité d’abandon…).

Source: air-cosmos.com