La ville de New York offre 100 dollars aux personnes qui se font vacciner

 Près de six New-yorkais sur dix (59 %) ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid. 
Face au rebond des cas de Covid-19 enregistré à New York, «Big Apple» veut mettre un coup d'accélérateur sur la vaccination. Le maire Bill de Blasio a annoncé mercredi que, désormais, toutes les personnes qui se feront vacciner recevront la somme de 100 dollars (84 euros).

La mesure entrera en vigueur vendredi et ne concernera que les personnes qui se feront administrer leur première dose de vaccin anti-Covid, dans un centre déployé par la mairie, a précisé l'édile démocrate lors d'une conférence de presse.

«Je pense que si quelqu'un vous dit "voici 100 dollars pour vous", cela peut avoir un grand impact», a déclaré Bill de Blasio, cette incitation visant explicitement à convaincre les indécis. Près de six New-yorkais sur dix (59 %) ont reçu au moins une dose de vaccin (71 % de la population adulte), ce qui n'est pas assez, a déploré le maire de 60 ans, qui devrait quitter ses fonctions au mois de novembre.

Ces millions de New-yorkais déjà vaccinés n'auront pas droit à la récompense. Interrogé sur cette apparente injustice, le maire a répondu, s'adressant à eux : «C'était la bonne chose à faire pour vous-même, pour votre famille, pour votre communauté. Vous avez fait la bonne chose et la récompense est que vous êtes resté en sécurité et que vous êtes en vie grâce à cela».

D'autres incitations déjà en place

Cette nouvelle mesure incitative, qui s'ajoute à d'autres déjà en place à New York (billets de loterie, burger et frites ou encore tickets pour visiter des monuments de la ville), vise à tenter de contenir la hausse de la circulation du virus, liée à la progression du variant Delta. Ce sont aujourd'hui près de 1.000 nouveaux cas qui sont recensés chaque jour dans la cité new-yorkaise, contre 200 à 250 début juillet.

Avec le même objectif en tête, Bill de Blasio avait déjà annoncé lundi qu'à partir du 13 septembre, tous les fonctionnaires de la ville (soit plus de 300.000 personnes), parmi lesquels les policiers, les pompiers et les enseignants, devraient soit être vaccinés soit subir des tests de manière hebdomadaire. Une décision similaire a été prise mercredi par le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, concernant les 130.000 fonctionnaires de l'Etat. Les personnels des hôpitaux au contact de patients devront quant à eux être obligatoirement vaccinés.

Par CNEWS