Le salaire moyen au Canada

 
Estimés au nombre de 150 000, les Français installés au Canada représentent une grande partie de
l’expatriation française (5%). Pour cause : le pays est le 6ème le plus plébiscité par les Frenchies selon un récent classement. Mais que peuvent espérer les Français, en matière de salaire moyen, lorsqu’ils s’installent au Canada ?

Le salaire moyen au Canada

Avec un salaire moyen équivalant 48 800 dollars américains (43 964 euros), le Canada se positionne au-dessus de la France. Il est en revanche bien en dessous des 63 100 dollars affichés par les Etats-Unis.

OCDE (2019), Salaires moyens.

Toutefois, les salaires varient énormément d’une province à l’autre. Voici un classement des salaires moyen mensuel et minimum horaire, pour chaque province canadienne :

Si l’on constate que les territoires du nord-ouest sont les mieux lotis, il ne faut pas oublier que, là-bas, le coût de la vie est plus cher, tout comme en Ontario, en Colombie-Britannique et au Yukon. Toronto (Ontario) et Vancouver (Colombie-Britannique) sont classées en tant que villes les plus chères après Tokyo et Paris. Si on cherche une alternative moins coûteuse, on préférera Montréal (Québec). Cette ville séduit en effet chaque année entre 3 000 et 4 000 Français.

De même, le secteur d’activité joue beaucoup sur la rémunération moyenne. En effet, si vous souhaitez gagner plus de 100 000 dollars canadiens par mois (67 818,27 €), tournez vous plutôt vers le secteur de l’extraction minière, du pétrole ou du gaz. En revanche, pour l’hôtellerie et la restauration, le salaire moyen est 5 fois plus faible.

 

Concernant l’évolution du salaire, celui-ci tend à rester stable, voire à augmenter légèrement ces deux dernières années (+2,55 entre 2017 et 2018).

OCDE (2019), Rémunération horaire.

 

Lire aussi : Etudier au Québec : Sacha raconte sa vie à Montréal

Canada ou Etats-Unis : quel pays offre le meilleur cadre de vie ?

Bien souvent, les expatriés français décident de se rendre aux Etats-Unis, pour vivre l' »american way of life » et bénéficier d’un meilleur niveau de vie. Mais ont-ils raison de se tourner vers les Etats-Unis ? Ne devrait-ils pas plutôt s’orienter vers le Canada ?

Si vous venez au Canada pour trouver un travail, il faut savoir que le taux d’emploi (74,5 % de la population active) surpasse largement celui de la France (65,5 %) ! Il dépasse par ailleurs de peu celui des Etats-Unis (71,1 %).

OCDE (2019), Taux d’emploi.

 

Second avantage pour le Canada, le pays est plus égalitaire que les Etats-Unis concernant les salaire car son coefficient de Gini est évalué à 0,307 (0 représentant l’égalité la plus totale et 1 une situation extrême d’inégalité) contre 0,391 pour le pays de l’Oncle Sam.

OCDE (2019), Inégalité de revenu.

 

Enfin, concernant le revenu disponible des ménages (somme totale des revenus, à laquelle on soustrait les impôts), celui-ci est bien plus élevé aux Etats-Unis qu’au Canada. Mais la tendance s’inverse lorsque l’on s’intéresse à leur croissance (+3,6 % au Canada entre 2018 et 2019 contre +2,3 % pour les Etats-Unis).

OCDE (2019), Revenu disponible des ménages.
OCDE (2019), Croissance du revenu disponible des ménages.

 

Tout pourrait donc laisser penser qu’aller au Canada serait un meilleur choix que de s’expatrier aux Etats-Unis. Néanmoins, si l’on compare le coût de la vie, on s’aperçoit que les deux pays sont assez similaires. Selon les calculs de Numbeo, qui se fonde sur des données collectées auprès d’internautes, le coût de la vie au Canada représente 68 % du coût de la vie à New York (ville référence). Au Etats-Unis, le pourcentage est légèrement plus élevé (71%). Etats-Unis ou Canada, peut être que finalement, le choix se fait plus sur l’attrait pour la culture, que les salaires…

Par Flore Deghaye

Source: business-cool.com