Le salaire moyen en Suisse

Salaire Moyen Suisse 
Les diplômés des Grandes Ecoles de commerce sont nombreux à commencer leurs carrières à l’étranger, notamment … en Suisse ! Bien souvent, on pense que c’est le salaire moyen, plus élevé qu’en France, qui les attire. Mais ce salaire moyen suisse est-il vraiment aussi élevé qu’on le prétend ? Et permet-il d’avoir un niveau de vie plus confortable ?

 

Quel est le salaire moyen en Suisse ?

Avec un salaire moyen de 64 100 $ (57 114 €), la Suisse se classe comme premier pays du G20, devançant largement la France (44 500 $ – 39 650 €) ou la moyenne des pays de l’OCDE (46 700 $ – 41 610 €).

OCDE (2019), Salaires moyens (indicateur)

Depuis 2008, le salaire horaire moyen suisse connait de faibles variations, contenues entre +2,40 % (2007-2008) et -1,29 % (2014-2015), ce qui n’est pas le cas de tous les pays de l’OCDE :

 

OCDE (2019), Rémunération horaire (indicateur). doi: 10.1787/2f767b6e-fr

 

Le taux d’emploi est également très bon : deuxième pays de l’OCDE après l’Islande, la Suisse peut se vanter d’un taux d’emploi égal à 80,3 % de la population active. En comparaison, la France fait pâle figure avec ses 65,5 %. Notre pays se situe sous la moyenne de l’OCDE, qui s’élève à 68,7%.

OCDE (2019), Taux d’emploi (indicateur). doi: 10.1787/f58ea354-fr

Néanmoins, parmi ces chômeurs, 39,5 % subissent un chômage de longue durée (+12 mois), alors que la moyenne de l’OCDE s’établit à 29 %.

 

Les variations de salaires moyens en Suisse, en fonction du secteur d’activité et des cantons

Bien entendu, le salaire moyen n’est pas à prendre au pied de la lettre, et celui-ci varie en fonction du poste occupé, mais aussi du secteur d’activité dans lequel on travaille :

 

Enfin, le salaire va varier selon les cantons. Voici un classement des villes suisses en fonction du salaire moyen :

 

Certains cantons, faute de villes et données suffisantes, n’ont pas pu apparaître sur ce classement. Mais on estime qu’à poste égal, les cantons de Zurich, Bâle (Ville & Campagne) et le cantons d’Argovie payent mieux, tandis que la Suisse orientale est moins favorisée.

 

Un salaire moyen élevé permet-il d’avoir un meilleur train de vie en Suisse ?

Si le salaire moyen Suisse est bien plus élevé qu’en France, cela ne veut pas forcément dire que le niveau de vie est plus élevé, notamment parce que le coût de la vie en Suisse est également plus haut qu’en France.

Néanmoins, concernant les charges salariales, c’est la Suisse qui l’emporte car le taux de cotisation rapporté au salaire est un peu plus faible qu’en France : 13 % à 17 % pour une personne d’une trentaine d’années, contre 23 % en France. Et si l’on compare la croissance du revenu disponible des ménages (soit le revenu sans les impôts), on s’aperçoit que celui-ci augmente sensiblement plus en Suisse qu’en France : +3,1 % contre +1,6%.

OCDE (2019), Revenu disponible des ménages (indicateur). doi: 10.1787/02eb4ee6-fr

Le taux exact d’imposition dépendra de la situation du travailleur : naturalisé suisse, ayant un permis de travail et résidant en Suisse, travailleur frontalier, etc.

Mais dans ce revenu disponible, les ménages suisses devront, a contrario des français, penser à prévoir un poste de dépense lié à l’assurance maladie, à charge totale : en moyenne, ce sont 454 € par mois qui sont consacrés par ménage à l’assurance maladie de base, ce à quoi s’ajoutent 120 € pour une assurance complémentaire.

En résumé, le salaire moyen suisse est plus élevé qu’en France, c’est un fait. Mais cela ne veut pas dire que le niveau de vie suivra, bien que pour des personnes ayant fait des études poussées (bac+5), cela va souvent de pair, surtout si l’on travaille dans des secteurs comme la finance et la banque, et au sein de cantons favorisés.

Enfin, il ne faut pas oublier le phénomène des frontaliers : ces personnes qui vivent en France et qui partent travailler du côté helvète tous les jours, tout en profitant d’un coût de la vie plus faible dans l’Hexagone. Cette particularité permet à de nombreux Français de profiter d’un coût de la vie très faible et fait la fortune de certaines villes frontalières situées dans les Alpes et dans le Jura français.

Un phénomène similaire se produit du côté italien, autrichien et allemand. Quand au voisin Liechtenstein, celui-ci peut se targuer d’être l’un des pays du monde où le PIB par habitant est l’un des plus élevé, à plus de 160 000 dollars par an, contre deux fois moins en Suisse. Il va de soi que là-bas, les salaires sont encore plus élevés !

Source:business-cool.com