Prêt à tout pour arrêter Bitcoin ? Panique à la Banque de France

 Prêt à tout pour arrêter Bitcoin ? Panique à la Banque de France 
Les banquiers en sueur – Bitcoin est souvent décrié comme un actif sans réel intérêt. Pourtant, cette crypto-devise fait paniquer les plus puissants banquiers centraux de la planète, qui veulent sortir en urgence leur propre monnaie numérique et/ou ne veulent pas entendre parler de Bitcoin comme monnaie légale. La Banque de France, une fois de plus malheureusement, est à l’avant-garde de cette hostilité anti-Bitcoin.

Plus beaucoup de temps avant que Bitcoin ne gagne la partie

Ce n’est tristement pas la première fois – loin de là – que les dirigeants de la Banque de France (BdF) se complaisent à dénigrer violemment Bitcoin et les cryptomonnaies.

Comme le rapporte notamment Coin Telegraph, François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la BdF, s’est une nouvelle fois exprimé pour imposer de lourdes chaînes réglementaires pour entraver l’adoption des crypto-actifs.

Lors d'une conférence financière organisée par Europlace à Paris, le dirigeant de la BdF a insisté fortement sur l’urgence de ce cadrage (ou mise en cage ?) des cryptos, afin de protéger leur propre émission (débridée) de monnaies fiduciaires :

« Je dois insister ici sur l'urgence : il ne nous reste plus beaucoup de temps, 1 ou 2 ans [pour établir un cadre réglementaire]. Tant sur les monnaies numériques que sur leurs transactions, nous devons, en Europe, agir aussi vite que possible. »

On constate la panique palpable dans ces mots, tellement ils transpirent l’empressement à encadrer davantage les cryptomonnaies. Un cadrage réglementaire que le gouverneur de la BdF exhorte d'intensifier dès les prochains mois.

Chaque seconde passée à laisser la place à l’adoption de Bitcoin, plutôt qu’à imposer leur propre monnaie numérique de banque centrale (MNBC), est insupportable pour les grands argentiers de la planète. Manifestement, la libre concurrence et un combat à la loyale ne semblent pas intéresser les banquiers centraux, qui préfèrent mettre des bâtons dans les roues de leur challenger.

Les banques centrales en PLS face à la “menace” Bitcoin ? C'est le moment d'acheter du bitcoin avec notre plateforme partenaire, en suivant notre lien affilié… avant qu'il ne soit trop tard !

Source: journalducoin.com