L'histoire retiendra que le dernier militaire à avoir embarqué s'appelle Chris Donahue, major-général de l'armée américaine. L'homme a été pris en photo, de nuit, en train de monter dans son avion. Une manière bien discrète pour les Etats-Unis de «terminer la mission américaine à Kaboul». 

La photo ne le montre pas, mais l'ambassadeur Ross Wilson, présent dans le pays depuis 2020, a embarqué quelques secondes plus tôt. Pour autant, le général Kenneth McKenzie a assuré que «si les évacuations militaires sont terminées, la mission diplomatique pour s'assurer que davantage de citoyens américains et d'Afghans éligibles voulant partir, continue». 

La nouvelle du départ américain a été accueillie avec joie par les talibans. Des coups de feu tirés en l'air ont été entendus à Kaboul pour célébrer cette victoire du groupe armé. Anas Haqqani, un responsable des talibans, a écrit sur Twitter être «très heureux après vingt ans de jihad, sacrifices et de difficultés, d'avoir la satisfaction de voir ces moments historiques». 

Par CNEWS