La reine Elizabeth II menacée par le Covid-19 ? Un de ses employés testé positif

 La reine Elizabeth II passe ses vacances estivales au château de Balmoral.  
En pleine vacances estivales au château de Balmoral, en Écosse, un employé de la reine Elizabeth II a été testé positif au Covid-19. Malgré les risques, la Reine d'Angleterre n’a pas souhaité écourter ses congés.

Après un test PCR positif, l’employé en question a été renvoyé chez lui. Une source a confié au tabloïd britannique The Sun que tous les membres du personnel de Balmoral sont quotidiennement testés au Covid-19. Après la découverte de ce nouveau cas, la cantine des employés a été fermée, et tous ont été invités à porter un masque et à respecter la distanciation physique pour limiter tout risque de propagation du virus.

La reine a quant à elle refusé d’écourter ses vacances, considérant son séjour à Balmoral comme une occasion de «revenir à la normale» après la mort de son mari, le prince Philipp, en avril dernier, et le départ de son petit-fils Harry aux Etats-Unis. C’est effectivement le premier voyage de la reine loin de Windsor depuis la mort du Duc d’Edimbourg.

«Les membres de la famille royale continuent à travailler normalement», a indiqué la même source à The Sun. La reine aurait par ailleurs demandé que les repas continuent d’être servis par le personnel, malgré cette contamination, et souhaite que la famille continue «à sortir chasser des cerfs et à faire des pique-niques sur le domaine». Elizabeth II serait en effet «déterminée à continuer (son séjour) comme si de rien n'était». «Elle ne veut pas avoir une réaction excessive», ont confié des proches au tabloïd. 

Cela d'autant plus que des retrouvailles et fêtes familiales sont encore prévues pendant le mois d’août. Le prince William, Kate Middleton et leurs trois enfants sont notamment attendus à Balmoral dans les prochains jours. 

Par CNEWS