La société américaine Poly Network victime d'un piratage record de cryptomonnaies

 La société américaine Poly Network victime d'un piratage record de cryptomonnaies 
Aux États-Unis, une société américaine de cryptomonnaie s’est fait voler plus de 600 millions de dollars, avant que les pirates ne rendent une partie du butin, quelques heures plus tard. 

Tout commence mardi 10 août lorsque la société américaine Poly Network, spécialisée dans le transfert de cryptomonnaies comme l'Ethereum, l’OxPolygon, publie un message sur ses réseaux sociaux. Elle s’adresse alors directement aux pirates : « Chers pirates, la somme d’argent que vous avez piratée est la plus grosse de toute l’histoire de la finance, les polices du monde entier seront après vous. L’argent que vous avez volé appartient à nos clients de la communauté de cryptomonnaie et donc, au peuple. Nous voulons entrer en contact avec vous et nous vous exhortons à rendre les actifs que vous avez piratés. Vous devriez nous répondre pour qu’on puisse trouver une solution ».

Voir une compagnie qui s’adresse publiquement aux pirates qui viennent de l’attaquer est une méthode pour le moins inhabituelle, d'autant que la somme que les pirates ont volée est estimée à 610 millions de dollars en crypto-monnaie, ce qui est un record.

De l'argent difficile à blanchir

Mais mercredi, coup de théâtre, les pirates prennent en effet contact avec la société pour rendre l’argent, ou tout du moins une partie puisque pour le moment 260 millions de dollars ont été rendus. Les pirates ont envoyé un message à Poly Network pour dire qu’ils feraient les virements en plusieurs étapes. Un revirement qui selon les experts s’explique par le fait qu'il est beaucoup plus compliqué de blanchir des sommes aussi importantes de crypto-monnaies ou de les transformer en argent liquide. Même si l’opération était très bien organisée, les autorités ont commencé à remonter la piste et auraient apparemment identifié certaines adresses informatiques qui auraient servi lors de ce piratage.

D’après les experts en sécurité informatique, il y a plusieurs raisons à la multiplication de ce type d'attaques. L’une d’elles est que les outils, les programmes utilisés pour effectuer de genre d’attaques informatiques sont devenus ultra performants et donc ne nécessitent pas forcément un niveau de maîtrise très avancé.

L’autre explication, c’est la pandémie. Beaucoup de sociétés ont mis en place des systèmes pour permettre à leurs employés de travailler à distance. Des systèmes qui ont été installés à la va vite parfois, parce qu’il fallait s’adapter au confinement. Et s’ils n’ont pas été renforcés, ils peuvent servir comme une petite porte de service que les pirates exploitent pour pénétrer dans les réseaux et les bases de données des compagnies. 

Par RFI