Tout savoir sur Kathy Hochul, première femme gouverneure de New York, après la démission d'Andrew Cuomo

 Kathy Hochul hérite d'une situation bien particulière  
Une arrivée dans un contexte particulier. Ce 24 août, Kathy Hochul est devenue la nouvelle gouverneure de New York après la démission d'Andrew Cuomo. Celui-ci, élu depuis 2011, a quitté son poste après des accusations de harcèlement sexuel.

Une première à ce poste 

Kathy Hochul sera la première femme à prendre ce poste très stratégique de gouverneur. Bras droit d'Andrew Cuomo pendant des années, elle ne pensait pas «se retrouver là», a-t-elle avoué. Mais la tâche ne sera pas facile puisqu'avant ses déboires judiciaires, Andrew Cuomo était l'un des politiciens les plus populaires du pays.

La pandémie de coronavirus, pendant laquelle il avait montré une rigueur face au virus, en opposition à Donald Trump, l'avait même propulsé au rang de potentiel candidat à une prochaine élection présidentielle. Malgré cela, Kathy Hochul n'a pas peur du défi et promet, à 62 ans, d'être «prête à accomplir» sa mission.

Parlementaire expérimentée 

Si elle apparaît peu connue du grand public, Kathy Hochul n'est pas une débutante dans le monde de la politique américaine. Avec sa formation d'avocate, elle a commencé son ascension en politique en tant qu'assistante parlementaire de plusieurs élus.

En 2011, elle a pour la première fois remporté une élection en faisant son entrée à la chambre des représentants du Congrès américain. Elle ne restera cependant pas très longtemps en poste, puisqu'un redécoupage électoral a favorisé son rival républicain moins de deux ans après sa victoire initiale. En 2014, elle est alors choisie par Andrew Cuomo pour devenir son adjointe. 

Peu de temps pour faire ses preuves 

Si elle veut garder sa place, Kathy Hochul va devoir se montrer particulièrement efficace. En effet, la prochaine élection pour le poste de gouverneur de New York aura lieu en novembre 2022. Elle n'aura donc à peine plus d'un an pour montrer ce dont elle est capable, tout en se distanciant au possible d'Andrew Cuomo, pour éviter les attaques sur le comportement de ce dernier

Une stratégie qui a d'ailleurs déjà commencé. Quelques jours avant son arrivée au pouvoir, Kathy Hochul avait ainsi qualifié de «repoussant et illicite» le comportement de son prédécesseur. Parmi les principaux sujets qui occuperont la majeure partie de son temps, l'on retrouve le coronavirus, qui reprend de l'ampleur à New York. Reste à savoir si son travail saura convaincre les électeurs, et qui sera son principal adversaire pour le prochain scrutin.

Par CNEWS