Afghanistan: la compagnie nationale pakistanaise reprend ses vols commerciaux vers Kaboul

 Afghanistan: la compagnie nationale pakistanaise reprend ses vols commerciaux vers Kaboul 
Un premier vol commercial devrait relier la semaine prochaine Islamabad à Kaboul, un vol de PIA, la compagnie nationale pakistanaise. Elle avait été la dernière à opérer à Kaboul, avant de suspendre ses vols une semaine après l’arrivée des talibans.  

Après l’arrivée des talibans à Kaboul, la compagnie Pakistan International Airlines avait évacué en quelques jours 1 460 étrangers bloqués en Afghanistan, des journalistes, des responsables de l’ONU, des Pakistanais. Mais elle avait rapidement suspendu ses vols, parlant de conditions dangereuses et d’un manque d’organisation dans l’aéroport assiégé par des milliers de personnes qui tentaient de fuir le pays.

Cette suspension ne durera que quelques jours, promettait alors la compagnie. Mais fin août, lorsque PIA avait tenté d’envoyer un vol spécial dans la capitale afghane à la demande de l’Union européenne et de la banque de développement asiatique pour évacuer des membres d’une délégation de l’UE, les talibans avaient refusé.

Demandes d'organismes humanitaires et de journalistes

Ce lundi, les vols commerciaux de PIA devraient reprendre selon la compagnie, avec une liaison Islamabad-Kaboul, et beaucoup de demandes d'organismes d’aide humanitaire et des journalistes pour faire le voyage.

Ces derniers jours, des avions de passagers cette fois avaient déjà pu partir de Kaboul, affrétés par le Qatar pour évacuer des étrangers et des Afghans qui n’avaient pas encore pu quitter le pays. De fait, le Qatar a aidé les talibans à remettre en état de marche l’aéroport très endommagé par les évacuations : 123 000 personnes avaient quitté le pays en à peine deux semaines, avant le départ des forces américaines le 30 août.

Par RFI