Au Burkina Faso, c'était en principe ce vendredi 6 avril que le procès du coup d'Etat manqué