(Londres) Le directeur général de la société allemande BioNTech, qui a développé avec Pfizer un